Black Honey et la prémonition de 2020 avec Disinfect

Ecrit en 2019, le nouveau single de Black Honey est étonnamment d’actualité. Et il fait office d’avant-goût à la sortie du deuxième album du groupe !

Qui s’en doutait ? Voilà une question que l’on a particulièrement entendu à l’aube de la pandémie mondiale liée à l’arrivée du COVID-19 chez l’humain. Et on a presque l’impression que la réponse serait Black Honey. C’est à peine exagéré lorsqu’on écoute les paroles de ce nouveau single (“We are just a virus, addicted to the violence”). Plus heavy que les précédents, Black Honey expose dans Disinfect un monde en déclin et identifie certains leaders politiques comme étant à l’origine de ces problèmes sociétaux.

Engagé, c’est un adjectif qui colle à la peau du groupe, qui ne se cache pas derrière ses convictions. Après une mise en question de la religion dans le précédent (excellent) single Believer, Black Honey s’attaque cette fois aux plus puissants.

Parfaitement écrit et dans un contexte difficile, Black Honey montre à nouveau sa force d’écriture et son talent dans la conception de clips. Cette fois c’est un patchwork d’images marquantes qui illustre Disinfect. 5ème single, le titre précède de quelques semaines la sortie de leur deuxième album Written & Directed prévue pour le 19 mars. Encore un mois de patience avant de découvrir ce qui s’annonce déjà comme un des albums marquants de ce début d’année. Le rendez-vous est donné.

No Comments

Post A Comment