Anne Marie – Therapy

La chanteuse britannique Anne Marie revient avec un second album à la fois pop et personnel, parfait pour l’été.

Trois ans après son premier album solo, Speak Your Mind, l’ancienne choriste du groupe Rudimental revient avec un second album, Therapy, aux multiples hits. On a pu la découvrir avec Sean Paul sur la chanson Rockabye de Clean Bandit, chanson de l’été 2016. Ou encore aux côtés de James Arthur pour le film The Greatest Showman. Habituée des collaborations, elle avait notamment co-écrit sa chanson 2002 avec Ed Sheeran, dont elle avait assuré la première partie mondiale.

C’est donc naturellement qu’elle dévoile les multiples facettes de sa personnalité dans un album extrêmement varié, avec des influences aussi bien R’n’B, indé ou encore électroniques. Therapy s’ouvre sur une chanson aux sonorités R’n’B, x2, dans laquelle elle promet à son ex petit-ami qu’elle se vengera de la façon dont il l’a traitée.

Mais ce n’est pas un album de vengeance, bien au contraire. Anne Marie nous fait part de ses histoires d’amour (Breathing, Our Song) et de désamour (Kiss My (Uh Oh), Better Not Together). Mais elle nous rappelle également de nous accepter et de nous aimer tels que nous sommes. Comme dans Beautiful, ballade pop dans laquelle elle parle du manque de confiance en soi, où l’on peut entendre des voix enfantines chantonner “we are beautiful”. Ou encore dans Who I am, chanson au refrain pop entêtant, dans lequel elle décide de se présenter au monde et de s’accepter telle qu’elle est, avec ses qualités et ses défauts, sans jamais s’excuser d’être elle-même. “that’s just who I am/ if you don’t like it I don’t give a damn” Avant de conclure la chanson par un “I’m sorry” chuchoté. Parce qu’elle a beau être une popstar badass, elle reste une femme à qui on a appris à s’excuser, toujours, tout le temps.

Anne Marie explore également les notions de sororité et de consentement dans Tell Your Girlfriend. Elle s’adresse à un homme qui n’arrête pas de lui faire des avances malgré son refus répété et le fait qu’il ait une petite amie. “How many times do I say “No”/ Before I’m gonna have to go/ And tell your girlfriend/ That she deserves better”

Anne Marie a su s’entourer et nous offre de nombreuses collaborations. La première de l’album arrive dès la deuxième chanson, Don’t Play, dans un style plutôt R’n’B avec KSI et Digital Farm. Puis elle continue avec une chanson plus pop, accompagnée des Little Mix. Kiss My (Uh Oh) reprend le tube des années 2000, Never Leave You de Lumidee. La meilleure collaboration de cet album reste sûrement Our Song, deuxième single de l’album, avec l’ex One Direction Niall Horan. Une chanson d’amour pop-folk à deux voix, dans le style auquel nous a habitué l’irlandais depuis le début de sa carrière solo. Enfin, elle collabore avec Nathan Dawe et MoStack sur le très rythmé Way Too Long avant de retrouver ses copains de Rudimental sur Unlovable, chanson mélancolique et personnelle aux sonorités électroniques. Deux chansons qui seront sûrement des futurs hits en boîte de nuit.

L’album se termine par l’éponyme Therapy, dans lequel elle revient sur le travail qu’elle a fait à la fois sur elle-même et dans sa relation.

C’est un album assez inégal, aux sonorités parfois trop variées, mais chacun peut y trouver au moins une chanson à écouter en boucle. Une chose est sûre, Anne Marie va continuer sur sa lancée et nous offrir plusieurs tubes dans le futur, seule ou en collaboration.

TRACKLIST :

x2

Don’t Play (feat. KSI, Digital Animal)

Kiss My (Uh Oh) (feat. Little Mix)

Who I Am

Our Song (feat. Niall Horan)

Way Too Long (feat. Nathan Dawe, MoStack)

Breathing

Unlovable (feat. Rudimental)

Beautiful

Tell Your Girlfriend

Better Not Together

Therapy

LA NOTE DE LA RÉDACTRICE : 6/10

Ses morceaux favoris : Kiss My (Uh Oh), Our Song, Breathing, Therapy

Les autres notes :
Fabien : 4/10. Il y a bien mieux à faire, notamment avec tous ces featurings.

No Comments

Post A Comment