Josh McClorey – Sippin Bucky

L’ex guitariste des Strypes revient avec un second EP, quelques mois après la sortie du premier.

Trouver sa propre identité en solo après avoir eu une carrière en groupe n’est pas une chose évidente. Connaître un succès fulgurant et vivre la dissolution de son groupe avant de fêter ses 25 ans l’est encore moins. Pour ses débuts en solo, Josh McClorey nous avait franchement déçu avec son premier EP, Blessings, qui proposait une atmosphère electro-chill avec des touches de Lo-Fi. La sortie de ce nouvel EP ne nous a guère donné envie de nous jeter dessus, mais la curiosité a fini par l’emporter et voici notre avis !

Tout d’abord l’EP est composé de seulement 4 titres dont 2 en version live, parmi lesquels se trouve Everything Was Easy, déjà présent sur Blessings. Le titre ne nous avait pas vraiment marqué dans sa version initiale, mais cette nouvelle prise, beaucoup plus séduisante, est deux fois plus longue : le morceau dure plus de 5 minutes dont 2 minutes de solo à l’intensité croissante !

Le second titre live est Drop The Pilot dont la construction du refrain avec les chœurs et le piano peut faire penser aux années 70, et plus particulièrement à Elton John avec Take Me To The Pilot. Encore une fois Josh réussit à mettre à profit son jeu de guitare et nous propose un nouveau solo très plaisant.

Les deux autres morceaux studio sont placés en ouverture et en clôture d’album. On sent dès les premières secondes de Sippin Bucky une atmosphère très différente de Blessings. Certains remarqueront même une légère ressemblance dans le piano avec This Love des Maroon 5. Lucid est quant à lui un morceau beaucoup plus planant et rêveur qui permet de finir en douceur.

A contrario de Blessings, EP entièrement réalisé par Josh McClorey, on ressent ici l’énergie du groupe qui l’accompagne. En conséquence, les arrangements sont différents et bien plus intéressants notamment avec une guitare mieux exploitée ! On espère que ce n’était pas qu’un rêve lucide et que Josh va poursuivre sur cette voie à l’avenir.

TRACKLIST

Sippin Bucky

Drop The Pilot (Live from Transmission Rooms)

Everything Was Easy (Live from Transmission Rooms)

Lucid

LA NOTE DU RÉDACTEUR : 4,5/5

Les autres notes :
Fabien : 3,5/5. Étonnant, surprenant, convaincant !

No Comments

Post A Comment