Sea Girls – Homesick

Homesick dont la sortie est prévue chez Polydor le 18 mars est le second album des britanniques Sea Girls. Un projet musical que le groupe présente comme « ambitieux ». Qu’en est il vraiment ?

Rappelons qu’avec leur premier album « Open Up Your Head », Sea Girls s’étaient hissés dans le top 3 des ventes de l’année 2021 en Grande-Bretagne. Lancés en grande pompe par les médias, la critique n’avait pas hésité à les présenter comme le futur de l’avenir de la musique Indie-Rock.

L’album Homesick nous propose en tout treize morceaux de pop aux sonorités, pour la plupart, commerciales. Il se clôture avec l’intime I Got You, une balade simple et sincère qui figure en titre bonus. La chanson Hometown qui ouvre l’album nous est familière. Elle est sortie en single le 18 novembre dernier à l’occasion du lancement d’un court documentaire « Brixton at Night ». Un projet fait d’interviews de fans et de captations vidéos des performances du groupe sur la scène de la Brixton Academy à Londres. Le groupe avait joué ce jour là à guichet fermé et offert une belle performance à son public.

Comme Hometown, deux morceaux présents sur l’album sont déjà sortis en EP. Sleeping with you et l’entêtant Lonely nous sont donc familiers.

Le groupe a mis le sens cathartique de ses chansons en première ligne dans les médias. Le chanteur, Henry Camamile, avait confessé quelque mois plus tôt dans une interview menée par NME : «Toutes les chansons sont venues après le début de la pandémie donc thématiquement ça a intensifié les choses. J’ai beaucoup réfléchi à la mortalité et à ce que cela signifie d’être en vie. »

Musicalement parlant, les tonalités sont attendues et montrent toujours autant l’influence de The Killers ou encore Snow Patrol. Des similitudes qui peuvent s’expliquer par la collaboration de Jacknife Lee qui avait assuré la production des albums de ces artistes.

Sea Girls n’avaient pas caché leur envie de rendre cet album plus ambitieux. Pourtant le manque d’identité musicale qu’on avait ressenti pour le premier album se réitère.

Les morceaux sont accrocheurs et efficaces (le refrain de Lonely est impossible à oublier durant une bonne heure). Néanmoins cette permanente recherche d’efficacité nous fait ressentir un petit manque à l’écoute de l’album, celui de la singularité musicale qu’on voudrait trouver au détour d’un couplet.

Tracklist :

Someone’s Daugther’s Someone’s Son

Sleeping with you

Paracetamol blues

Again Again

Lucky

Higer

Cute guys

Friends

Watch your step

I got you

LA NOTE DE LA RÉDACTRICE : 5/10


Ses morceaux favoris : Paracetamol Blues, I Got You

Les autres notes :
Augustin : 4,5/10. Après un premier album accrocheur et prometteur, ce second opus manque clairement de caractère et de relief…
Fabien : 6/10. De la bonne musique certes mais vite oubliable.

No Comments

Post A Comment