Franz Ferdinand @ Le Zenith, Rouen, le 7 mai 2022

Franz Ferdinand, Wu-Lu et Gretel Hänlyn secouent le YOYO pour l’émission Echoes

Mercredi 22 juin 2022, trois artistes jouaient à l’occasion de l’enregistrement de l’émission Echoes avec Jehnny Beth sur Arte. Entre découvertes et nostalgie, on a pu découvrir ou redécouvrir Gretel Hänlyn, Wu-Lu ainsi que Franz Ferdinand.

Gretel Hänlyn, la découverte de la soirée

Alors que l’affiche annonçait la présence de Sampa the Great, c’est finalement Gretel Hänlyn qui ouvre la soirée. La jeune anglaise de 20 ans a sorti son premier EP seulement le mois dernier, mais impressionne par sa voix. Alors que les deux premières chansons (Motorbike et It’s the Future Baby) happent le public, avec des sonorités grunge très 90s, Slugeye — produite par Mura Masa — vient casser le rythme qui s’était imposé. Mais la voix de Gretel Hänlyn, particulière, rappelant London Grammar, laisse le public hypnotisé par sa performance. Qui sait ce qu’aurait donné Sampa the Great, mais Gretel Hänlyn est à suivre de près.

Wu-Lu

En seconde partie de soirée, c’est Wu-Lu, aka Miles Romans-Hopcraft qui vient présenter son projet… mais on accroche moins. Décrit comme une « punk fusion », Wu-Lu et ses musiciens assurent pourtant le show sur scène, aussi bien dans la prestance que dans la technique, avec des sonorités qui rappellent Rage Against the Machine — mais contraste trop avec la douceur de Gretel Hänlyn. Son album « LOGGERHEAD », d’après lui influencé par DJ Shadow et Slipknot est prévu pour juillet 2022.

Le retour de Franz Ferdinand

La tête d’affiche de la soirée, c’est Franz Ferdinand qui, à l’occasion de leurs 20 ans de carrière, ont sorti un best-of, « Hits to the Head« . Et même si les membres du groupe ont bien changé au fil des années, Alex Kapranos compte bien faire savoir qu’il n’a pas l’intention de partir.

Le chanteur communique avec le public, parlant français du mieux qu’il peut pour introduire les chansons — qui ne méritent pas d’introduction. Le groupe enchaîne les tubes : No You Girls, Do You Want To, Walk Away, Jacqueline, Take Me Out,… Le public semble connaître toutes les chansons par coeur, à raison !

Alex Kapranos échange avec le groupe ainsi qu’avec le public et enchaîne pas de danse et sauts savamment chorégraphiés pendant Take Me Out. Alors que la fin du concert approche, il fait même monter une personne sur scène puis joue This Fire, pendant laquelle il demande au public de s’accroupir… pour mieux sauter ! Alors que les derniers accords résonnent, il traverse la foule pour sortir de scène et échange quelques poignées de main et high five au passage. Vingt ans plus tard, il n’y a aucun doute, il maîtrise toujours l’art de la performance.

Comme pour les éditions précédentes, la septième émission de Echoes with Jehnny Beth sera à retrouver sur Arte.

A lire aussi :

Wet Leg et Baxter Dury en concert pour Arte

Arte dévoile les concerts de Wet Leg et Baxter Dury

shame, Nova Twins, Mysie : que du beau monde au Arte Concert Festival

No Comments

Post A Comment