[Interview] “ça me rend heureux que l’album soit honnête et sincère” Leon, frontman de Black Sonic Revolver

Black Sonic Revolver, groupe de Manchester dont nous vous avons déjà parlez précédemment (Découverte), ne se sont pas arrêté en si bon chemin. Leur premier album, BSR, va sortir le mois prochain.

Pour l’occasion, nous avons posé quelques questions à Leon James Kenny, leader du groupe.
Il nous parle de la naissance du groupe, de Molly le berger allemand, son souhait de jouer un jour en France, et leur album BSR.

 

734085_131819433649746_898106831_n

Sound Of Britain : Salut Leon, comment vas-tu ?

Leon : Hi! Je vais très bien merci beaucoup. Je suis actuellement au studio, travaillant dur sur le premier album de Black Sonic Revolver, c’est très excitant et amusant, et je profite du processus de création avec les autres membres du groupe. Je suis également vraiment impatient de commencer l’enregistrement du prochain album.

SoB : Pour commencer, quelle est l’histoire du groupe ? Pourquoi ce nom de « Black Sonic Revolver » ?

Leon : Eh bien, en mai 2012, j’ai pris un vol pour Amsterdam avec ma guitare acoustique sous le bras. J’ai joué deux concerts solo là-bas avec de nouvelles chansons que j’avais écrites (3 d’entre elles sont sur le premier album, une sur le second…) et elles ont été plutôt bien accueillies donc je suis reparti vers l’Angleterre avec l’idée définitive de former un groupe.

Black Sonic Revolver – ouais, je suppose que c’est un peu étrange comme nom de groupe… J’avais le « Sonic » en premier. J’ai connu un gamin de l’école à Manchester qui ne voulait pas répondre à ses professeurs par son vrai nom, il voulait qu’ils l’appellent “Sonic”, ce que ses enseignants ne voulaient pas faire. J’ai pensé que c’était vraiment amusant, alors je me suis dit : «J’ai ça!”

Je voulais un nom de groupe qui signifie que ça pourrait être quelque chose que vous aimez, mais aussi exprimé la liberté que je ressens à travers la musique. Je pense que l’aspect “Sonic” est le plein de vie et les couleurs (de même que c’est le sens littéral pour ondes sonores) ce qui marque donc un contraste frappant avec la couleur “Black”. Comme pour “Revolver”, je le vois un peu comme Catherine Wheel, le tir de la musique, de l’énergie et des ondes positives qui partent dans toutes les directions comme un feu d’artifice.

Donc, qu’est-ce que que signifie réellement Black Sonic Revolver ? Je suppose que c’est à chacun d’entre nous de l’interpréter à notre façon et c’est ce que j’aimerais. C’est tout ce que vous voulez qu’il soit tout comme la vie elle-même, à un certain degré…

 

SoB : Si je me souviens bien, c’est toi qui écris au sein du groupe. Quelle est ta principale source d’inspiration lorsque tu composes ?

Leon : Expériences personnelles. C’est mon unique vraie inspiration pendant l’écriture.

J’utilise mes paroles comme thérapie, à un certain degré, pour me vider le coeur et l’esprit. J’ai vécu et éprouvé chaque parole que j’ai griffonné de ma plume, je peux vous expliquer ce que signifie chaque ligne et de quoi il s’agit, c’est quelque chose dont je suis très fier.

Comme les gens, ça n’a pas d’importance d’où tu viens, ou quelle langue tu parles, nous ressentons tous les mêmes types d’émotions et je trouve une réelle beauté dans cela.

Notre premier album qui sortira en mai est à propos de sept choses : Amour, Perte, Joie, Tristesse, Passé et Futur.

Ce sont des choses que nous ressentons tous, en tant que personne, donc ça me rend heureux que l’album soit honnête et sincère.

 

SoB : Quel genre de musique écoutez-vous et il y a-t-il des artistes que vous suivez en particulier?

Leon : J’écoute de tout ! Vraiment. J’ADORE la musique donc je ne discrimine aucun genre.

Les 2 groupes que j’écoutais beaucoup quand j’ai commencé la bande étaient The Dandy Warhols, d’où la présence du synthé au début des démos et notre démo EP “I Always Knew It” et également Cast, qui j’ai écouté en grandissant, mais j’ai trouvé un nouvel amour pour eux lorsque les gens m’ont dit après l’un de mes concerts solo que je chantais comme John Power chanteur de Cast.

J’ai eu le plaisir de faire la première partie de John à la Brixton Jamm (ndl salle au sud de Londres) en janvier 2013, et le plus grand plaisir d’avoir pris quelques verres avec lui après le concert, où nous avons parlé de musique et de la vie elle-même. Donc, c’était vraiment cool. Nous jouerons de nouveau sur la même scène que lui au Carson Bar à Middleton le 9 mai, je suis très heureux de refaire cette expérience !

SoB : Quelles sont les nouvelles à propos du premier album de Black Sonic Revolver ?

Leon : Notre premier album sortira en mai et s’intitule tout simplement « BSR ». Il y a 11 titres dessus et nous sommes vraiment impatients qu’il sorte et de pouvoir le jouer en live à travers le Royaume-Uni.

Il a aussi été enregistré avec un berger allemand appelé Molly qui est resté dans la pièce avec nous tout le temps. Elle a été un ninja !

 

SoB : Récemment il y a eu quelques changement au sein du groupe notamment le départ de votre guitariste James et le management, peux-tu nous en dire un peu plus ?

Leon : Il y a toujours des changements dans un groupe ! Quelques petites choses se sont produites ce qui a rendu les choses difficiles pour lui et finalement a contribué à son départ, je ne vais pas entrer dans les détails… Cependant, depuis son départ du groupe il est venu à notre premier concert de cette année, au Night & Day Café (ndl l’une des salles les plus réputées de Manchester) le 8 Février. Il s’avère que c’était une très bonne nuit, et un super public est venu pour le groupe. Il est même monté sur scène à la fin !

De plus, la semaine dernière, je suis allé voir nos amis de Black Delta Mouvement (ndl autre groupe prometteur de Manchester) joué à Manchester et je suis tombé sur James. Nous avons regardé le concert ensemble, donc c’est tout frais. J’apprécie James, je suis ravie de l’avoir rencontré.

Pour ce qui est du management, nous avons senti qu’il n’avait pas notre vision du groupe, et ne comprenait pas ce que nous voulions atteindre, donc nous nous sommes séparés en bons termes, ré-enregistré l’album par nous-mêmes, et nous sommes de retour sur celui-ci sans le soutien de n’importe quel type de personne, juste nous-mêmes… Nous avons une bonne ambiance, nous courrons dans le monde, ne sachant pas ce qui va se passer !

SoB :  Quels sont tes espoirs pour le futur du groupe ?

Leon : J’aimerais juste continuer notre musique autant que possible, enregistrer tout le matériel qu’on a et réaliser quelques albums. Continuer de faire des concerts, avoir du bon temps… jouer en France…. ça serait cool ! Mais une étape à la fois, personne ne sait que ce que l’avenir nous réserve…

 

SoB : Tu as fait de nombreux concerts avec Black Sonic Revolver en moins d’un an. Qu’est-ce que tu aimes dans le live ? Quel est le meilleur et le pire ?

Leon : Ouais nous avons beaucoup joué en 2013 ! C’était aussi notre première année en tant que groupe, donc nous avons tout fait pour cela.

J’ai toujours énormément adoré faire des concerts. La partie la plus enrichissante de l’année dernière était qu’au début nous jouions bien, mais nous avions encore besoin de trouver nos marques… mais à la fin de l’année, nous nous sommes vraiment fait un nom grâce à nos concerts, et toutes les choses folles qui se passent pendant ceux-ci ! Donc c’était vraiment très cool.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer beaucoup de gens formidables qui ont joué avec nous, de grands groupes, des gens dont nous sommes fans de loin. Nous avons également rencontré un public magique, et nous avons tous un bon vieux moment ! Même si nous ne disposons que des démos à ce moment, les gens sont revenus régulièrement nous voir uniquement pour nos performances live, ce qui est absolument génial!

 

SoB : Si tu devais décrire ta musique en quelques mots, lesquels seraient-ils ?

Leon : Agitée, Pure et Honnête.

 

SoB : Quels sont tes derniers mots pour nos lecteurs francophones ?

Leon : Merci de lire cela, j’espère que vous aimez notre musique et j’espère surtout qu’on pourra venir jouer un jour en France… ça serait génial de retourner en France, j’y suis allé une fois, à Disney Land pour mon 5e anniversaire !

SoB : Nous espérons vous voir le plus tôt possible pour un potentiel concert de lancement de votre album sur Londres !

Leon : Définitivement !

 

SoB : Merci Leon de nous avoir donné un peu de ton temps, tu sembles être un homme très occupé en ce moment !

Leon : Yeah! Ça tue l’ennui !

A bientôt à Londres ! Merci pour l’interview !

1002165_211338905690198_798077464_n

 

Retrouvez toutes les infos de Black Sonic Revolver en ligne : Facebook, SoundcloudTwitter

No Comments

Post A Comment