Main Square Festival – Jour 2 : Muse, Skip The Use, Royal Blood..

À l’heure où de plus en plus de festivals émergent, le Main Square Festival s’impose chaque année comme l’un des plus grands de France et preuve de son succès grandissant, l’édition 2015 était complète. Une première dans l’histoire du festival qui accueillait donc 120 000 personnes sur trois jours.

 

Circa Waves en concert au Main Square Festival le 04 Juillet 201

 

Ce samedi 4 juillet, un monstre de la musique était attendu : Muse. Mais il fallait patienter avec d’accéder au Graal. Heureusement pour les festivaliers, les groupes du jour sont géniaux. Pendant que A-Vox, gagnants du tremplin, inaugurent cette journée, nous nous dirigeons évidemment du côté de la Main Stage pour Circa Waves. Ces jeunes garçons de Liverpool sont venus présenter l’excellent Young Chasers. Heureux d’être là, le leader Kieran Shudall mène la danse, n’hésitant pas à solliciter le public. Malgré la courte durée du concert (30 minutes), on en garde un excellent souvenir et surtout l’envie de revoir ce groupe prometteur. La suite sur la Main Stage est toujours britannique avec Twin Atlantic au programme. Les Écossais livrent un set énergique face à des festivaliers réceptifs et motivés par leur musique entêtante. Un rock simple mais efficace, une foule enjouée, un groupe heureux et le tour est joué. Ensuite, direction l’Amérique pour le concert rock de Rival Sons. Emmené par Jay Buchanan qui nous livre une prestation vocale majestueuse, le groupe fait vivre aux festivaliers une vraie leçon de musique, parsemée des solos de guitare de Scott Holiday.

Du côté de la Greenroom, James Bay vient présenter son premier album devant de nombreux festivaliers. Livrant un set agréable, il repart sous les applaudissements du public qui se prépare à vivre une véritable apogée de l’ambiance avec les nordistes Skip The Use. Mat Bastard et les siens arrivent, acclamés par le public, et entament People In The Shadow qui mettra directement l’ambiance dans la foule. Très rapidement, ce joyeux bordel va crescendo. Tandis que les musiciens s’éclatent, Mat Bastard dirige le public d’une main de maître, n’hésitant pas à le faire bouger, danser, sauter. Cette réunion entre Nordistes met la pagaille dans le public qui se lâche comme jamais. L’effet Skip The Use. Le groupe repartira une heure plus tard après avoir fait crié à près de 40 000 festivaliers “La jeunesse emmerde le Front National”, magique.

 

Skip The Use  en concert au Main Square Festival le 04 Juillet 2

 

Retour sur la Greenroom où Royal Blood met le feu à l’aide d’une basse et d’une batterie. Si de nombreux festivaliers sont restés sur la grande scène pour attendre Muse, ceux qui ont choisi l’option du duo ne le regrettent pas. De Out Of The Black à Ten Tonne Skeleton en passant par Figure It Out, le duo largue ses bombes puissantes face aux festivaliers qui prennent leur pied dans les pogos. Inutile de dire qu’une future invitation pour l’édition suivante est la bienvenue !

 

Twin Atlantic  en concert au Main Square Festival le 04 Juillet

 

Pour revivre le samedi 4 juillet en détails, cliquez sur les liens ci-dessous :
La journée du samedi en images
Récit du concert de Muse
Récit du concert de Twin Atlantic
Récit du concert de Circa Waves
Le concert de Twin Atlantic en images
Le concert de Circa Waves en images

 

James Bay en concert au Main Square Festival le 04 Juillet 2015

 

21h45, il est l’heure. Une grande majorité du public l’attendait, cette énorme tête d’affiche nommée Muse. L’adrénaline monte lorsque Drill Sergeant est diffusé sur les écran: que le concert commence !  Matt Bellamy arrive, triomphant, sur scène et lance l’assaut par le riff de Psycho. Le concert est lancé et défilera à une vitesse monstre, Muse ne laissant aucun répit, proposant tubes, pépites et chansons du nouvel album Drones. Face à une Citadelle noire de monde, Muse séduit les foules grâce aux hymnes que sont Starlight et Time Is Running Out. Nous n’avons aucune surprise quant à la setlist du jour mais entendre Plug In Baby, Hysteria, Apocalypse Please ou Knights of Cydonia en live donne des frissons (mais pas la soporifique Madness). Le concert se termine justement par Knights of Cydonia après une introduction à l’harmonica magique de Christopher Wolstenholme. Muse repart rapidement mais sous un tonnerre d’applaudissements. Avec ce show impressionnant, Muse s’impose comme LE concert du festival.

Après un tel show, difficile pour Charli XCX de nous convaincre sur la Greenroom. Face aux festivaliers (une majorité de jeunes filles squattent les premiers rangs), elle danse et chante ses tubes. On ne retiendra rien de cette prestation. Heureusement, ce samedi plutôt rock se termine avec deux talents français de l’électro : Madeon sur la Main Stage et Fakear sur la Greenroom. SOB va d’abord voir le DJ set surpuissant de Madeon jusqu’une heure quinze du matin avant de terminer sa deuxième journée en beauté avec Fakear jusque 2h. Après une telle journée, difficile de faire mieux.

No Comments

Post A Comment