The Crookes – Lucky Ones

Le quatuor de Sheffield mené par George Waite est donc de retour avec ce quatrième album studio, bien meilleur que le précédent au sens où il se révèle être plus poussé, mieux produit et plus mature.

 

crookessoapbox

 

The Crookes proposent ici un concentré (33 minutes) d’indie-pop très bien menée. Ils ont peut-être exagéré sur l’utilisation du reverb mais cette ambiance nous ramène dans les années 80, ils sont même à la limite de nous faire penser aux Cure. Et l’album va vite : dix titres seulement. De fait, les titres défilent et à la fin de l’écoute, l’ensemble nous paraît plutôt bon, si ce n’est très bon !

L’ouverture Brand New Start le montre donc. Le groupe est bien décidé à tourner la page Soapbox et est de retour pour nous montrer de quoi ces musiciens sont vraiment capables. Leur potentiel est bien là, et il l’était déjà sur Hold Fast. Du côté des paroles, le titre vaut aussi son pesant d’or tel la magnifique phrase “I’m not asking you to save me but it’d be nice if you would, it would be nice if you could”. Après une courte introduction, place à l’énergie, maître-mot de cet opus. The World Is Waiting, deuxième piste où le rock des guitares rapides à la Undertones est bien présent tandis que la voix de George Waite, qui n’est pas sans rappeler celle d’Hayden Thorpe dans un ton plus grave apporte encore plus de charme au titre. D’ailleurs, en parlant de comparaison, je ne peux m’empêcher de penser à Heart Of The Matter de The Libertines sur cette piste durant le couplet avec une dominante de batterie.

Quelques titres se démarquent tel I Wanna Waste My Time On You, un titre énergique et fédérateur au rythme rapide, le single par excellence et assurément le coup de coeur de l’album. L’autre point fort de cet album est indéniablement le leader. La voix versatile de George semble être la seule ligne que le groupe ait suivie. Au fil de l’album, chaque titre se différencie. On passe sans s’y attendre de rock indé à de la pop avec beaucoup plus de synthés. De fait, le seul repère est cette voix qui ne prend pas de risque, qui ne surprend pas, mais qui est un délice auditif.

L’opus se termine sur l’aérien B.N.S. Part.II, la boucle est ainsi bouclée. Ce brand new start entrepris par le groupe se clôt ici à la dixième piste et nous permet donc de valider : The Crookes sont bel et bien de retour, ils sont en forme en témoigne l’énergie donnée pour ce Lucky Ones qui marque sûrement le début d’une nouvelle aventure.

 

 

Tracklist :

Brand New Start
The World Is Waiting
I Wanna Waste My Time On You
If Only For Tonight
The Lucky Ones
Six Week Holiday
Real Life
Roman Candle
No One Like You
B.N.S. Pt.II

Nos titres favoris : I Wanna Waste My Time On You, The World Is Waiting, Six Week Holiday

 

LA NOTE : 8/10

 

No Comments

Post A Comment