Miles Kane @ La Belle Electrique

Miles Kane à la Belle Electrique: une prestation en dents de scie

Miles Kane était de passage en solo, à Grenoble, pour présenter son dernier opus ‘Coup de Grace‘. Retour sur un show éclair qui aura mis bien du temps à décoller et qui nous a laissé un goût d’inachevé.

Agréablement surpris lors de l’annonce par le passage de Miles Kane à Grenoble à La Belle Electrique alors qu’il était la veille à Lyon, nous ne sommes pas fait prier pour aller écouter et chanter avec le lad anglais, à 200m de chez nous.

Quelques t-shirts The Last Shadow Puppets se baladent dans la petite foule amassée devant la scène à quelques minutes du début du concert. Il y aura quelques connaisseurs dans le public, visiblement. Il est presque 19h, et c’est un peu tôt pour le public grenoblois, sûrement encore en terrasse à profiter du soleil. La production fait décaler le début de la première partie de 15 minutes, mais le set de Laure Briard (choix surprenant de la production en tant que première partie sur les concerts français de la tournée) se passera tout de même devant une salle bien peu remplie.

Miles Kane @ La Belle Electrique

Lorsque Miles Kane rentre sur scène aux guitares de Silverscreen, La Belle Électrique affiche presque complet. Bon, nous voilà rassurés, il y aura un peu de mouvements tout de même, ce soir. Les trois premiers titres d’une setlist qui n’a pas changé depuis les concerts de Rouen et Lyon (3 concerts en 3 jours !) s’enchaînent bien vite et assomment le public, peu réactif et qui ne s’attendait certainement pas à un démarrage si brusque. L’anglais est apparemment pressé, mais n’oublie cependant pas de donner sur scène. S’il y a un bien une choses qu’on ne pourra pas lui reprocher ce soir, c’est son implication avec les spectateurs, du moins sur le début du concert.

L’atmosphère ne décollera jamais vraiment pendant le milieu du set. Pourtant le chanteur et les musiciens sont loin d’effectuer une mauvaise prestation. Seulement, la foule préfère apprécier en silence, accompagner avec quelques clappements de main sur Too Little too Late et esquisser de timides choeurs sur Rearrange. Peu importe, les spectateurs montrent abondamment leur appréciation grâce à leurs applaudissements et l’anglais et ses musiciens semblent touchés par la ferveur du retour.

Miles Kane @ La Belle Electrique

Cry on My Guitar verra le public sortir de sa réserve pour participer activement au show pour petit à petit devenir plus bruyant. L’ambiance monte enfin !

Troisième concert de cette tournée et troisième performance live pour le single inédit Can you See me Now. La chanson est rock’n’roll à souhait, envoie plutôt bien en live et sera bientôt révélée officiellement (dans les deux prochains mois ?).

Miles Kane @ La Belle Electrique

Le concert se clôture -et oui, déjà- sur le duo Don’t Forget who You Are et Come Closer, deux classiques absolus de Miles Kane. La foule joint sa voix avec plaisir sur les deux titres, prolonge les chœurs sur Don’t Forget Who you Are après la fin de la chanson et se manifeste activement, enfin. L’atmosphère a finalement atteint un niveau appréciable et très apprécié pour une ambiance british et il faut déjà s’arrêter. Frustrant. Les 17 titres ont défilé à une vitesse affolante (à peine 1h15), et ce sera une fin abrupte sans rappel ce soir.

Bilan mitigé pour la prestation de ce soir: Miles Kane n’a rien perdu de son talent et de sa prestance sur scène, au contraire. La foule n’a d’abord pas été très active, avant de s’embraser sur la fin. Toutefois, les trois concerts en trois jours ont visiblement fatigué la troupe qui a joué aux montagnes russes. Parfois extrêmement impliqués avec les spectateurs, parfois en mode automatique, les musiciens ont bouclé le concert très (trop?) rapidement. Tout compte fait, les -nombreux- bons moments viennent alimenter un goût de pas assez plutôt frustrant.

La galerie complète avec les photos de la soirée est ICI.

Setlist Miles Kane @ La Belle Electrique, Grenoble (12/05/19)

Silverscreen

Give Up

Inhaler

Loaded

Shavambacu

Colour of the Trap

Too Little Too Late

LA Five Four (309)

Killing the Joke

Rearrange

My Fantasy (Motown Version)

Wrong Side of Life

Cry on My Guitar

Can You See Me Now

Coup De Grace

Don’t Forget Who You Are

Come Closer

Concerts Miles Kane
 
Miles Kane à Bordeaux - 21 mai 2019
 
Miles Kane à Angers - 22 mai 2019
 
Miles Kane à Saint-Nolff - 7 juillet 2019
No Comments

Post A Comment