Bring Me The Horizon

Bring Me The Horizon révèle “Parasite Eve” et son projet “Post Human”

BMTH ne cesse de composer et de délivrer des titres. Le groupe présente ainsi l’excellent Parasite Eve et évoque son projet “Post Human”.

Parasite Eve signe le véritable retour heavy du groupe. Avec amo, Bring Me The Horizon expérimentait. Quant à l’EP Music to listen to… le mot expérimental semble encore trop faible. Ludens, quant à lui sorti fin 2019, venait s’inscrire dans la BO du jeu Death Stranding.

Avec ce nouveau titre, Oli Sykes, chanteur du groupe, révèle que sa colère est à nouveau présente. Il dit également que cela explique l’absence de scream dans amo. “Je ne peux pas parler de choses heureuses et screamer en même temps” dit-il lors de sa rencontre avec Kerrang!. Or, Parasite Eve ne s’inscrit pas dans le même “état d’esprit”. Car ce qu’Oli qualifie comme “mood” sera la ligne directrice de leur nouveau projet : “Post Human”. Ce projet sera composé de 4 albums ou EP qui sortiront dans l’année. Chacun sera différent de l’autre, et ayant tous individuellement une thématique bien précise. Et tous sortiront sous le nom “Post Human”.

Parasite Eve est donc la première révélation de ce projet. Dans ce monde de chaos sanitaire, BMTH colle parfaitement à la situation. Pour autant, Parasite Eve n’est pas directement inspiré du Covid. Mais plutôt du jour le plus chaud de 2019, qui a effrayé Oli Sykes. Pourtant, le Covid faisant parler de lui, a d’abord mis un terme à la production du titre. La corrélation était trop proche, et le groupe n’avait pas envie de parler de paranoïa ou pandémie alors que des milliers de personnes mourraient tous les jours. Mais cet arrêt fut de courte durée, le besoin d’écrire et délivrer ce titre étant trop oppressant dans le contexte de confinement obligatoire.

Ce morceau, au titre emprunté à un vieux jeu vidéo post-apocalyptique de 1998, reste un savant mélange. On y trouve ainsi des chants bulgares mêlés aux rythmes de métal. Le tout illustré d’un clip aux effets visuels assez révélateurs. Quant aux paroles, on ne peut faire plus percutant.
“S’il vous plaît restez calme / La fin est arrivée / Nous ne pouvons pas vous sauver / Profitez de la balade … N’appelez pas cela un avertissement / C’est une guerre
Quand nous oublirons l’infection / nous souviendrons-nous de la leçon ?
Le message est clair, et certainement d’actualité.

No Comments

Post A Comment