Public Service Broadcasting – Every Valley

Le trio londonien revient avec un opus qui va vous accompagner tous les dimanches d’hiver.

Public Service Broadcasting revient avec un nouvel opus et nous propose un nouveau voyage. Une épopée musicale épique qui vous bercera tout l’hiver. Après l’espace, place à la vallée. 2 ans et demi après The Race For Space, le trio révèle Every Valley, un album bien plus dark et bien plus profond.

Plus acoustique, l’entame de l’album est envoûtante, on entend un grand orchestre, majoritairement des cordes. Une ambiance pesante mais surtout très travaillée. Public Service Broadcasting parvient à emporter l’auditeur dès le début du disque. L’opus s’intéresse et s’efforce de parler de l’industrie minière au Pays de Galles et du déclin de l’industrie moderne. On entend des discours pendant les morceaux, un début d’album concept se profile. People Will Always Need Coal est un superbe morceau qui illustre assez bien cet engagement, le message que prononce le groupe dans cet album. On peut entendre sur Progress des extraits de documentaires dans années 50 sur le progrès, le tout accompagné par un instrumental de toute beauté et des choeurs féminins.


L’écoute de l’album devient de plus en plus agréable et l’histoire de l’album a du charme, on sent une vraie cohérence dans le travail de la formation. Un mélange entre modernité au niveau musicale et de nostalgie avec les discours. On peut néanmoins regretter que cette formule soit la même à chaque morceau de ce début d’album. Soulignons en revanche la grande variété musicale avec des morceaux très calmes (Go To The Road) ou des morceaux bien plus éléctriques (All Out). Public Service Broadcasting nous surprend encore avec Turn No More, morceau chanté plus classique mais plutôt réussi où James Dean Bradfield offre sa voix.


Petit à petit, l’opus s’égaye et change d’ambiance, They Gave Me et ses instruments à vents est bien plus joyeuse. L’album se clôt sur des morceaux qui voguent entre mélancolie et bonheur. Take Me Home et ses choeurs prend une allure religieuse et explique la nostalgie du groupe pour la tradition et son attachement aux travailleurs, mis sur le côté en Europe de l’Ouest d’après eux.

Le tout est très bien produit et arrangé et le voyage promis en début d’album a bien eu lieu. Un opus qu’on peut qualifier d’unique. En effet, l’originalité de ce disque est remarquable, Public Service Broadcasting a su réellement poser sa marque de fabrique tout en apportant une réelle profondeur à son son. Un opus qu’on a hâte d’entendre en live. Ce sera au Badaboum le 29 novembre! On s’y voit ?

TRACKLIST:

Every Valley

The Pit

People Will Always Need Coal

Progress

Go To The Road

All Out

Turn No More

They Gave Me A Lamp

You + Me

Mother Of The Village

Take Me Home

Nos morceaux préférés: Every Valley, They Gave Me A Lamp, You + Me

LA NOTE: 7.5/10

Concerts Public Service Broadcasting
No Comments

Post A Comment