Jungle enflamme ce deuxième jour du Pitchfork

De retour à la Grande Halle de La Villette pour le deuxième jour de ce Pitchfork Paris 2017. Journée variée entre HMLTD, Rejjie Snow ou encore Jungle.

On revient en forme pour cette seconde journée, de bonne heure dirons nous puisque HMLTD arrive sur scène à 17h30. Dans leur style décalé, un genre de Rat Boy poussé à l’extrême dans le style vestimentaire. Entre maquillage grotesque et coiffure léopard on frôle le mauvais goût. Peu importe, le groupe n’est pas là pour un défilé mais bien pour un concert de rock. Et dans ce registre là, la formation est impressionnante. Ultra puissant, pleins d’énergie, le groupe envoie ses gros riffs. Pas très accessible, il n’est pas évident de rentrer dans un set assez décousu, mais c’est aussi ça qui fait le charme de la formation. Un set encourageant, vivement un prochain concert pour se faire une idée plus précise.

Cigarettes After Sex change radicalement l’ambiance. On passe à un moment assez intimiste avec le groupe américain même si le live n’apporte pas grand chose à une version studio déjà très aboutie. Andy Shauf proposera lui un set musicalement très réussi! Une vraie belle découverte.

On profite d’un trou de 2h dans le line up pour se balader, entre les différentes boutiques, le salon de tatouage ou encore les blinds tests. Les activités sont assez intéressantes ce qui rend l’attente plus agréable lorsqu’un concert ne nous attire pas.

On revient pour le jeune prodige irlandais Rejjie Snow. Pas forcément adepte de l’artiste, on prend le début du concert sans préjugé et il s’agit plutôt d’une bonne surprise. Les prods sont léchés et le rappeur se met rapidement l’audience dans la poche. On passe un agréable moment, à tel point qu’on réécoutera cet artiste prometteur.

Le duo français Polo & Pan prend le relais. Très attendus, le duo parvient à remuer la Grande Halle. Ceci dit, l’ensemble est assez plat.

On arrive finalement au grand concert du soir, le retour de Jungle! Sans annonce officielle, le groupe devrait rapidement sortir son second album et on devrait en entendre une partie dès ce soir. Pas besoin d’attendre très longtemps puisque le premier morceau du set est nouveau. House In L.A donne donc une petite idée du nouveau Jungle. Et c’est plutôt pas mal. Plus orchestrale, plus éléctronique aussi le morceau promet une version studio géniale. Jungle déroule ensuite entre titres du premier opus (The Heat, Julia, Lucky I Got What I Want…) et nouveautés. Et cela fonctionne, les nouveaux morceaux sont en effet plus électroniques mais gardent ce côté frais et dansant qui donne à Jungle ce statut de groupe génial en live. La formation termine avec Busy Earnin et Time, le public danse, la fête est totale. Jungle revient en force et on est pressé d’en entendre plus!

Bien plus intéressante que la première soirée, le Pitchfork 2017 monte en puissance, en grande partie grâce au retour fracassant de Jungle.

 

Concerts liés à cet article
Complet
Cigarettes After Sex à Strasbourg - 22 novembre 2017
 
Cigarettes After Sex à Feyzin - 23 novembre 2017
 
Rejjie Snow à Paris - 15 mars 2018
 
Rejjie Snow à Roubaix - 16 mars 2018
 
Rejjie Snow à Strasbourg - 6 avril 2018
 
Rejjie Snow à Nantes - 9 avril 2018
No Comments

Post A Comment