Baxter Dury en concert au Trianon, à Paris, le 1er décembre 2017

La charmante ivresse de Baxter Dury au Trianon

Venu défendre son nouveau bijou “Prince of Tears”, le musicien est allé droit au but et a livré un set certes millimetré, mais énergique et maîtrisé.

Le Trianon est plein à craquer, tremblant, quand rentre sous bande-son tapageuse les cinq musiciens de Baxter Dury. Ce dernier, vêtu d’un nombre (qu’il ôtera aussitôt), ne perd pas son temps ; le concert commence sans plus attendre. C’est ainsi que se propulse la spirale made in Baxter, mélange d’efficacité et de morceaux express, sans concession.
Le classique Isabel ouvre le bal, accompagné de ses acolytes, Picnic On The Edge, Palm Trees et Cocaïne, qui arrivent plus tard dans le set mais qui cultivent la même recette, celle agrémentée d’arrangements saisissants et carrés. Le public les connait toutes sur le bout des lèvres, mieux que les nouveaux morceaux.

Baxter Dury en concert au Trianon, à Paris, le 1er décembre 2017
Et pourtant, le concert se bonifie des derniers nés, plus parsemés et variés. La magnifique Listen détrône sans hésiter Miami, pourtant une révélation dans sa version studio. En fait, les titres détiennent une dimension live d’autant plus impressionnante que surprenante : le groupe joue fort, très fort. La batterie est maîtresse, elle dirige sans aucun doute. Les voix, en revanche, sont parfois mixées en demi-teinte. Si la voix chaude de Baxter frise la perfection, les deux choeurs féminins demeurent malheureusement enfouies sous la densité de l’instrumentation, notamment pour le sucré Mungo. Les deux fusées qui suivent, Oi et Almond Milk, auraient mérité un léger contour expérimental sur scène, mais elles introduisent malgré tout la jolie ballade Wanna, qu’on retiendra comme une agréable pause dans le temps.
Au centre, Baxter déambule, maître de son set, comme enivré de ses mélodies. “Dites bonjour !” demande t’il, bière à la main et en embrassant la foule de ses bras. Sans hésiter, le public répond aux éclats.
En 1h15, Baxter Dury aura certainement parcouru les plus grands titres de sa discographie tout en y intégrant naturellement les nouveautés. Sans grande surprise, celles-ci fonctionnent totalement. Certes, ce fut un concert court, mais jamais expédié. Tout en finesse, le parfum de Baxter Dury s’est répandu ce soir-là avec une majestueuse uniformité, au point qu’on en remettrai volontiers une couche.

Baxter Dury en concert au Trianon, à Paris, le 1er décembre 2017


Setlist – Baxter Dury @ Le Trianon

Isabel

Listen

Leat At The Disco

Trellic

Picnic On The Edge

Porcelain

Mungo

Letter Bomb

Almond Milk 

Oi

Wanna

It’s A Pleasure

Palm Trees

Miami 

Cocaine

Prince Of Tears

The Sun

Retrouvez toutes les photos du concert ici.

Concerts Baxter Dury
 
Baxter Dury à Blois - 25 février 2018
 
Baxter Dury à Strasbourg - 26 février 2018
 
Baxter Dury à Feyzin - 1 mars 2018
 
Baxter Dury à Mérignac - 2 mars 2018
 
Baxter Dury à Biarritz - 3 mars 2018
Disponible
Baxter Dury à Nantes - 5 mars 2018
 
Baxter Dury à Lille - 6 mars 2018
 
Baxter Dury à Reims - 7 mars 2018
 
Baxter Dury à Paris - 17 mai 2018
No Comments

Post A Comment