Nine Black Alps – Sirens

 Début octobre, les mancuniens de Nine Black Alps ont confirmé avec un second opus dans l’indifférence générale.

 

 

 

A l’heure ou les musiques électroniques ont pris le dessus dans le monde musical, certains ont bien compris que le tournant n’était pas obligatoire pour réussir un bon album, et c’est à Manchester une fois encore que tout se passe. On y retrouve Nine Black Alps et son second album Sirens sortit le 8 octobre dernier chez nos voisins anglais. Ce que l’on peut vous dire, c’est qu’ils sont prêts à faire vibrer vos sens.

 

Très vite considéré comme la relève de Nirvana, Nine Black Alps a su faire la différence en marquant son emprunte sur un territoire qui lui est propre.
D’emblée la tournure rock de l’album apparaît avec ce premier titre qu’est “Be My Girl”. Les décibels grimpent au fil de l’écoute ce qui n’est pas pour nous déplaire, et ce, jusqu’à “Phosporescence ” où la tension redescend un peu, proposant un riff et une mélodie accrocheuse.
Alors qu’il semblerait que l’album soit partie dans une continuité alternative, “Waiting Room” marque une pose avec cette balade acoustique. Le groupe range ses grosses guitares et sa batterie pour privilégier un arpège qui est loin d’être désagréable à écouter et qui prouve par la même occasion que nos petits rockeurs sont aussi capables de composer autre chose que du rock pur et dur.
Mais c’était sans compter sur “Hand Me Down” où le rock repart de plus belle et nous laisse entendre qu’après le calme resurgit la tempête. Peut être aurez-vous l’impression d’entendre quelque chose se rapprochant des Libertines ou des Foo Fighters tout au long de votre écoute, et notamment avec “Away From Me”.

 

Au final, Nine Black Alps a su doser son dernier opus afin de nous offrir un album rock à sa juste valeur, ce que nous sommes loin de regretter. Cependant, vous n’aurez pas l’occasion de les voir se produire en live à moins de vous rendre en Angleterre puisque le groupe ne tourne que de l’autre côté de la Manche, ce qui est bien dommage.

No Comments

Post A Comment