Bill Ryder-Jones : A Bad Wind Blows In My Heart

Bill Ryder-Jones ancien guitariste de The Coral nous dévoile son 2nd album solo “A Bad Wind Blows In My Heart ” sorti le 8 Avril dernier !

A_Bad_Wind

Bill Ryder-Jones, ce nom ne vous dit peut être rien, cependant ce jeune homme était déjà une rock star à l’âge de 16ans. Rappelez-vous de The Coral, ce groupe de rock qui a sévi au début des années 2000 dont les trois premiers albums étaient placés en tête des chars dès leur sortie. Bill était leur guitariste (et quel guitariste!) jusqu’en 2008, où après trois années passées entre des crises d’agoraphobie qui l’empêchaient petit à petit de monter sur scène et une grande lassitude avec ce groupe, il décide de partir.

Se réfugiant à Liverpool dans l’anonymat, Bill se soigne péniblement non sans abandonner complètement la musique puisqu’il s’investit dans le projet de son ami Alex Turner Last Shadow Puppets qu’il lâche en route. Le jeune Turner ne lui en veut pas, loin de là, puisqu’il lui présente dans la foulée son patron, Laurence Bell, directeur du label Domino !

Préférant rester dans l’ombre, Bill signe chez Domino et écrit des musiques de films s’améliorant ainsi dans l’art des arrangements sobres et élégants. Il présenta même Anna Calvi à Bell qui la signa aussitôt.

En 2011 Laurence met au défi Bill d’enregistrer un album concept inspiré d’une nouvelle d’Italo Calvino “If on a Winters Night a Traveler” qui sortira sous le titre If”. Ce dernier est principalement composé de morceaux instrumentaux représentant chacun des chapitres, mais la charmante voix de Bill se montre timidement confirmant par la même occasion son talent de songwriter.  Dans le même temps  Bill continue ses collaborations en posant par exemple ses guitares sur les compositions de son ami Alex pour Submarine ! Ainsi qu’avec Graham Coxon et Paloma Faith pour la chanson “Desire” faisant partie de la campagne de pub de Converse.

Le 8 avril dernier sortait son deuxième album soloA Bad Wind Blows In My Heart, Sound Of Britain revient dessus pour vous !

Tout comme pour If, c’est suite à un défi proposé par Laurence que Bill se plonge dans l’écriture de cet opus. Cette fois-ci il a pour objectif de faire un album plus personnel, intime tout en restant dans l’honnêteté émotionnelle. Il sera pour cela épaulé de James Ford ( producteur attitré des Arctic Monkeys)  ce qui l’aidera à trouver la  profondeur de chacun des onze titres composant l’album.

Avec “Hanging Song” Bill nous amène dans une ballade amoureuse portée par du piano de légers arpèges et une percussion claire appuyant le rythme imposé. Les paroles du  refrain “You’re hanging your heart” chantés par la douce voix du jeune homme nous ramène dans son passé et ses premiers amours.Le titre éponyme à l’album contient une batterie plus présente soutenue par un tambourin, la guitare acoustique est là aussi avec du violon qu’affectionne le chanteur, quelques arpèges investissent la chanson, “A Bad Wind Blows In My Heart ” est une phrase répétée tout au long du morceau. “By Morning I” nous offre un moment arpèges/voix permettant ainsi d’apprécier pleinement cette dernière bien mise en valeur par une légère distorsion. Cette chanson est la plus ancienne, l’ayant écrite bien avant l’idée de faire un album (peut être pour The Coral ?).  “The Lemon Trees #3” débute comme une chanson mélancolique, un rythme lent, arpège, voix, et pourtant viennent s’ajouter les percussions, les guitares électriques, transformant ainsi la suite en quelque chose d’un peu plus joyeux et entrainant, une jolie petite ballade à travers les citroniers avec des paroles telles que “When it’s cold wind I need something sweet“, “Straight on from the stars, driving any car Around me your arms, just you in my heart“.

On vous laisse apprécier le titre “My Morning I” enregistré en acoustique pour le BETC Music Indoor Session :

Le jeune trentenaire sera en concert en France le 22 Mai à la Cigale en première partie de The Villagers !

No Comments

Post A Comment