The Leisure Society, Café de la Danse, 6 mai 2013

Les princes folk de The Leisure Society ont charmé le Café de la Danse lors d’un concert intimiste.

 

CAfé21

 

Loin du raz-de-marée folk qui a envahi la Perfide Albion, d’abord avec les succès étrangers de Fleet Foxes et d’Arcade Fire, puis ensuite avec le carton national de Mumford & Sons, The Leisure Society grandi dans l’ombre. En 2011, les efforts du groupe emmené par le poétique et musicien aguerri Nick Hemming sont récompensés par une première place dans les charts anglais avec la sortie du second album, Into The Murky Water. Les vagues, The Leisure Society ne les subit pas, il les devance. Et c’est tout logiquement que le groupe calé en Brighton et Londres est attendu pour un troisième exercice, Alone Aboard the Ark, présenté en petit comité dans la charmante salle du Café de la Danse, près de Bastille.

 

Cet opus, représenté par huit morceaux sur une setlist contenant 18 morceaux et magnifiquement bien débuté par le morceau inaugural d’Alone Aboard the Ark, “Another Sunday Psalm”, sera largement promu pendant le concert. Derrière l’orchestration minutieuse, The Leisure Society remporte rapidement l’adhésion, nous invite à l’unisson dans un voyage musical teintée de références. De textes romantiques aux rythmes variés, Nick Hemming nous emmène sur ses terres, de Brighton à Burton Upon Trent, ses désillusions, ses retrouvailles, ses déceptions, ses victoires. “Forever Shall We Wait” ou l’ancienne “Dust on the Dancefloor” nous enivrent par des mélodies parfaitement calibrées. Des balades comme “We Were Wasted” et la toute neuve “The Sober Scent of Paper” (extrait du dernier opus) répondent aux rythmes plus rock de “Fight for Everyone”. C’est en tout point charmant, tour à tour radieux ou mélancolique, comme une sorte de grand huit posé où la bonne humeur de Christian Hardy au clavier et la flûte si bucolique de Helen Whitaker servent de relief à l’omniprésence des cordes de guitares.

 

On vous reparle très vite de l’album Alone Aboard the Ark  pour une review détaillée. En attendant revivez le concert en images !

 

Setlist :

Another Sunday Psalm

Save It for Someone Who Cares

All I Have Seen

Fight For Everyone

The Last of the Melting Snow

The Darkest Place I Know

Love’s Enormous Wings

Everyone Understands

We Were Wasted

Dust on the Dancefloor

Life Is A Cabriolet

Tearing The Arches Down

This Phantom Life

Forever Shall We Wait

One Man and His Fug

A Matter Of Time

The Darkest Place I Know

Pancake Day

Café2

Café 1

CAfé19

CAfé18

CAfé17

CAfé16

Café15

Café14

Café13

Café12

Café11

Café10

Café9

Café8

Café7

Café6

Café5

Café4

Café30

Café29

CAfé28

Café27

Café26

CAfé25

CAfé24

Café23

Café22

Café20

 

 

No Comments

Post A Comment