Solidays 2013 : Jour 2 !

Solidays reprend son souffle avec des concerts de Juveniles, Lilly Wood & The Prick ou encore The Hives.

 

Juveniles

Ouvrir sa journée par le beau groupe rejeton rennais de Kitsuné, ça ne pouvait pas se manquer. Inévitablement, on n’avait pu passer à côté de We Are Young. Mais depuis le tube, Juveniles a l’ambition d’outrepasser le poncif “d’un petit tour et puis s’en va”, pour confirmer. Sur la scène du Domino, c’est chose faite. Ca danse, c’est très rythmé, pop, chiadé.

 

Juveniles - Solidays 2013

Juveniles – Solidays 2013

Juveniles - Solidays 2013

Juveniles – Solidays 2013

Juveniles - Solidays 2013

Juveniles – Solidays 2013

 

Lilly Wood & The Prick

Cité parmi les révélations pop de ces dernières années, Lilly Wood & The Prick s’est installé dans le paysage musical français. Sur scène, le groupe révélé à Rock en Seine nous sort l’artillerie. Confettis, rythmes dansants, charme sexy d’un chanteuse à la voix aussi séduisante que le regard. On n’en est pas encore à en redemander pour une nouvelle heure, mais la formation folk a du talent à revendre. Bon signe pour les années futures…

Lily Wood & The Prick - Solidays 2013

Lily Wood & The Prick – Solidays 2013

Lily Wood & The Prick - Solidays 2013

Lily Wood & The Prick – Solidays 2013

Lily Wood & The Prick - Solidays 2013

Lily Wood & The Prick – Solidays 2013

Lily Wood & The Prick - Solidays 2013

Lily Wood & The Prick – Solidays 2013

 

 

 

The Hives

Les Suédois étaient l’attente du jour, et ils ont répondu présent. Emmené par le fougueux et non chaleureux Howlin’ Pelle Almqvist, les cordes de guitare du quinted s’entrechoquent pendant que la batterie rythme le poux. Ca passe comme une lettre à la poste, et l’énergie ne retombe pas d’un soufflet pendant l’intégralité d’un set, ponctué par trois des tubes immanquables des punks nordistes. “Did you feel gay Solidays”, lâche un Pelle aux ressources inépuisables, véritable clown de foire sur scène. Le public ne pouvait que répondre également présent.

 

The Hives - Solidays 2013

The Hives – Solidays 2013

The Hives - Solidays 2013

The Hives – Solidays 2013

The Hives - Solidays 2013

The Hives – Solidays 2013

The Hives - Solidays 2013

The Hives – Solidays 2013

The Wombats

Nos britanniques du jour ont porté bien haut le drapeau tricolore. Les Ecossais ont empilé les tubes et fait remuer les plus timides sous le Dôme. Le trio de Liverpool a su répondre à sa manière à ce titre de meilleure chanson dancefloor pour Let’s Dance to Joy Division décerné au groupe lors des NME Awards en 2008.

 

The Wombats -Solidays 2013

The Wombats -Solidays 2013

The Wombats -Solidays 2013

The Wombats -Solidays 2013

The Wombats - Solidays 2013

The Wombats – Solidays 2013

Mai Lan

Elle est jeune, talentueuse, un brin opportuniste et une poésie à l’épreuve de la concurrence. Lancé par un Google grimé en partenaire de luxe, révélé par une publicité SFR, la soeur de Kim Chapiron a vite montré le chemin à suivre pour connaître rapidement le succès, même si sa musique n’est pas les codes “habituels”. Sous le chapiteau César, la belle aux jambes divines nous emporte avec une chaleur enivrante.

 

Maï Lan - Solidays 2013

Maï Lan – Solidays 2013

Maï Lan - Solidays 2013

Maï Lan – Solidays 2013

Maï Lan - Solidays 2013

Maï Lan – Solidays 2013

 

Wax Tailor

Etrange choix que de placer le DJ Wax Tailor en tête d’affiche un samedi soir sur la scène Paris. Ennuyeux malgré des inspirations musicales que l’on ne pourrait trouver ailleurs, le show de Wax Tailor sans être apprécié à la valeur à laquelle l’artiste nous avait été vendu. Déception.

 

Wax Tailor - Solidays 2013

Wax Tailor – Solidays 2013

Wax Tailor - Solidays 2013

Wax Tailor – Solidays 2013

Wax Tailor - Solidays 2013

Wax Tailor – Solidays 2013

No Comments

Post A Comment