Texas : ‘Nous avions un besoin urgent de faire un disque’

A l’occasion du Nancy Jazz Pulsations nous avons pu nous entretenir avec Sharleen Spiteri, chanteuse et leader du groupe emblématique Écossais : Texas.

 

texas-10

 

SOB : 8 ans se sont écoulés entre cet album et le précédent, était-ce pour vous adonner à vos projets personnels ou pour une autre raison ? 

Sharleen : Après l’enregistrement du dernier album (Red Book, 2005) nous avons décidé de prendre un peu de repos car nous sommes restés ensemble pour l’élaboration de disques pendant plusieurs années et que nous pensions avoir déjà beaucoup donné pour le groupe. Quant au public il disait « Oh yeah Texas ! On aime Texas ! On veut un nouveau Texas… » mais peu importe, nous avons préféré nous arrêter un peu histoire de profiter de nos familles et élever nos enfants. Et puis, lorsque nous avons pensé qu’il était temps nous avons pris la décision de nous consacrer de nouveau au groupe. Nous ne nous attendions pas à prendre 8 ans mais de nombreuses raisons nous y ont poussées de façon inattendue. Notre guitariste, Ally McErlaine, a eu un anévrisme au cerveau il y a 4 ans et il mis beaucoup de temps à s’en remettre. Ça nous a donc pris plus de temps pour refaire un album et nous pensions même qu’à cause de ce qui lui est arrivé nous ne pourrions pas en faire un de plus.

 

Comment se passe les conceptions d’albums puisque vous co-écrivez la plupart du temps avec Johnny McElhone, bassiste du groupe ?

Comment créons-nous un album ? Pour être honnête, je n’ai pas vraiment fait attention à la façon dont nous fonctionnons. C’est juste que nous aimons tous les deux écrire des chansons et nous travaillons vraiment bien ensemble d’ailleurs ça se ressent dans la musique que nous faisons. Soit ça fonctionne, soit ça ne fonctionne pas, et même lorsque vous n’avez pas à produire de disque il faut poser des idées sur ce qui vous touche. Je pense vraiment que les gens qui écrivent des chansons en fin de journée sont ceux qui ont peut être plus de difficulté à communiquer dans la vie réelle, du coup ils écrivent des chansons. La musique est alors leur moyen de communication.

 

L’album laisse la sensation d’avoir vécu une histoire voir même de voyager à travers les villes durant l’écoute, était ce l’effet recherché sur l’auditeur ?

Un effet sur ​​le public ? Pour être honnête, je ne pensais pas aux sensations. Je ne pensais pas au public, mais alors absolument pas du tout ! Nous avons juste fait un disque parce que nous avions un besoin urgent d’en faire un. Nous n’avions même pas de contrat d’enregistrement lorsque nous l’avons fait, et une fois enregistré et fini nous n’avions toujours pas signé d’accord, alors vraiment il n’y avait aucune pensée de «quoi que ce soit». C’était juste un truc entre nous ! Nous voulions le faire c’est tout. Lyriquement l’album est basé sur la vie.  J’ai toujours tendance à écrire sur ce sujet de toute façon. J’écrivais sur les relations entre mes amis et moi ou sur les choix et les changements qui se produisent pendant qu’on grandit et vieillit; la responsabilité que l’on a en tant que parent comme quelqu’un qui a besoin de donner naissance. Alors qu’on fait les bons choix, on essaie de se rassurer de voir si on a pris le bon chemin. (Réfléchis avant de reprendre la parole) Vous savez, parfois dans les relations les choses ne se passent pas comme vous le voulez et il y a des répercutions sur ceux qui vous entourent : enfants, grands-parents et les amis. Et soudain, le cercle des décisions que vous avez à faire devient très très grand. Quand vous êtes jeune, vous prenez des décisions sur « Je n’aime pas ça, je ne suis pas heureux ou je veux changer ça » tout est spontané, vous n’avez aucuns doutes ! Et tout à coup, vous vieillissez, les choses changent et c’est ce que nous avons écrit dans les textes de l’album. Musicalement, je pense que nous sommes très bien revenus à notre passé, nos racines, mais tout en lui apportant quelque chose de nouveau, dans notre temps.

 

NOTRE REVIEW DE THE CONVERSATION

“C’est incroyable d’avoir un public aussi varié avec lequel tu peux entretenir un lien aussi étroit”

 

L’apparition de Peter Mullan dans le clip The Conversation montre que vous restez proche de l’Ecosse, est-ce important pour vous ?

Je suis Écossaise, c’est là que j’ai grandi, et ma famille y vit encore. Évidemment vous n’êtes pas Français parce que vous naissez dans ce pays. Mais oui je reste attachée à l’Écosse.

 

Sharleenvideo600

Peter Mullan & Sharleen Spiterri – The Conversation

 

Vous vous êtes produits sur plusieurs festivals Européens cet été, et vous êtes attendu au Nancy Jazz Pulsations le 12 octobre. Ce concert aura lieu en salle, comment vous sentez vous à l’approche de cette date ?

Je suis très heureuse d’être invitée à jouer à nouveau dans les festivals ! Ouai c’est cool ! (sourire)

 

Plusieurs générations vous suivent, quels sentiments en tirez-vous ?

Je suis vraiment heureuse. C’est incroyable d’avoir un public aussi varié avec lequel tu peux entretenir un lien aussi étroit. C’est de la musique et de la danse alors on se sent très bien.

 

Bientôt 30 ans de carrière et toujours au top. Pensez vous poursuivre ainsi pendant encore quelques années ?

Je ne sais pas. Pour le moment je n’y pense pas ça car je me sens bien. J’ai enregistré un nouvel album et je reviens à peine donc je préfère ne pas penser à la fin.

 

Votre fidèle ami Ewan McGregor poursuit sa carrière d’acteur, cependant il avait émie l’idée de faire un projet musical avec vous il y a quelques années, est-ce toujours d’actualité ?

Non, nous en avions juste émis l’idée. C’est l’un de mes très bons amis mais nous ne pensons pas travailler ensemble musicalement. Par contre, il n’est pas impossible que nous fassions un clip ensemble, mais euh… non… Enfin… Fuck off ! (rires)

Retrouvez ci-dessous les dates du groupe en tournée en France :

12 Octobre : Nancy (Jazz Pulsation) – Zénith
13 Octobre : Montbéliard – Axone
14 Octobre : Grenoble – Summum
16 Octobre : Toulouse – Zénith
17 Octobre : Nantes – Zénith
18 Octobre : Caen – Zénith
20 Octobre : Lille – Zénith
21 Octobre : Paris – Zénith
23 Octobre : Montpellier – Zénith

Concerts Texas
 
Texas à Arles - 19 juillet 2019
No Comments

Post A Comment