Heymoonshaker : “nous allons introduire des paillettes et des chapeaux en plumes”

Suite à leur passage au Nancy Jazz Pulsations ainsi que la sortie de l’édition définitive de leur EP Shakerism, le duo Beatbox Blues Heymoonshaker répond à quelques questions.

 

vlcsnap-2013-10-08-18h55m07s44

 

Vous vous êtes produits sur divers Festivals cet été, comment cela s’est-il passé ?

(Andy nous raconte un souvenir)

 Nous sommes allés dans un restaurant chinois à l’extérieur de Sheffield (Angleterre),Crowe a fait une remarque sur la cravate du serveur. Puis il a débuter une conversation sur les péniches qui se déplacent sur les lacs de Suède. La nuit tombait et nous avons fini par boire quelques verres avec le serveur, et quand nous l’avons quitté il nous a donné un biscuit de fortune.

 

Comment en êtes-vous venus à jouer 3 fois en 2 soirs au Cabaret Vert ?

Ah ah , nous avions prévu de dormir à l’arrière de la camionnette pour les deux jours, mais peu de temps après notre arrivée au festival, nous avons rencontré un gars qui s’appelle…euh …Louis, il a dit que si nous pouvions jouer un autre concert, il nous paierait une chambre dans un petit hôtel juste à l’extérieur du festival, et  que si nous  en jouions deux autres, ce qui en fait trois au total, il  nous offrirait une chambre chacun. Alors …nous avons relevé le défi ! Et nous avons conquis le festival !

 

Dave, n’est-ce pas éprouvant pour toi de te produire sur scène deux fois en quelques heures dans ces cas-là ?

oui, c’est très dur. Je viens de tomber sur un bon  Gloss à lèvre pour Beatbox, qui aide réellement. Ça me donne vraiment des sons de basse grasse et ça me permet de rapides vibrations au niveau des lèvres  !

 

Lors de votre passage au Nancy Jazz Pulsations vous avez commencé à jouer votre single Colly Drop avant de le terminer en improvisation. Continuerez-vous ainsi ou finirez-vous par jouer vos titres tels qu’ils sont présents du l’EP ?

Les shows changent  toujours … tous les soirs … donc c’est difficile à dire.

 

Ce même soir nous avons pu voir Hoboken Division vous rejoindre sur scène, avez-vous déjà eu l’idée d’enregistrer des titres avec les amis que vous invitez ainsi ?

Oui, il est certain que nous aimerions le faire ! Mais nous n’avons pas beaucoup de temps en ce moment car à côté du groupe, nous travaillons actuellement sur ​​une campagne de brillant à lèvres.

 

Nous nous étions rencontrés suite à la sortie de votre EP, comment a évolué votre musique depuis ?

La musique est toujours en évolution, car il n’y a pas de setlist, il y a toujours la liberté d’improviser avec de nouvelles idées. Je pense que nous allons introduire des paillettes et des chapeaux en plumes la prochaine fois !

 

Votre EP justement est le premier au monde à servir du beatbox/blues. Qu’avez-vous ressenti à la suite de cette nouvelle ?

Nous sommes devenus Paranoïaques !

 

Vous nous avez offert le clip Colly Drop pour la sortie du single. Comment vous est venue cette idée de mise en scène, et comment s’est déroulé le tournage ?

La création de ce clip était une idée d’HOLDEN Film.  Le concept et la signification de la vidéo semblent tout à fait approprié. Nous sommes très reconnaissants pour chaque occasion que nous avons de travailler avec eux.

Avez-vous gagné un nouveau public ou est-ce toujours les mêmes qui se déplacent pour vous voir jouer ?

Nous sommes hébergés dans une Grange depuis quelques jours, peu d’agriculteurs locaux ont été long à venir nous voir. J’ai passé la semaine dernière à suivre la restauration du moteur de l’un d’eux sur un vieux Fendt 716 (Tracteur) !

 

Comment envisagez-vous la suite ?

Avec des Lunettes 3D !

 vlcsnap-2013-10-08-18h57m10s252

Retrouvez Heymoonshaker sur scène près de chez vous :

No Comments

Post A Comment