La Découverte du Dimanche: Snakehips

Les années 90s reviennent sans-gêne sur le devant de la scène et avec elles, un RnB revisité par un duo de producteurs: Snakehips.

 

snakehips

 

Alors que le recyclage des 90s avait débuté par un retour en grâce du grunge (Drenge), c’était poursuivi avec la renaissance improbable de la dance (Disclosure), la roue de la nostalgie a fini par s’arrêter sur la 2ème moitié des années 90 (Mais où s’arrêtera-t-elle? Verra-t-on un jour renaître la vague latino de la fin des 90s? Si vous êtes vraiment nostalgiques, allez faire un tour ici).

Et les héritiers de cette époque bénie se nomment Snakehips: le duo de producteurs londoniens fait parler de lui depuis quelques mois. Sa recette? Un RnB teinté d’électro, léger, et qui a l’élégance de ne pas tomber dans l’écueil du RnB premier degré à la Rodney Jerkins ou Teddy Riley (coupables de bon nombre d’atrocités dans les 90s).

James Carter et Oliver Lee aka Snakehips se sont fait remarqué pour leurs remix de Wild Belle ou encore The Weeknd; Cette fois ils collaborent avec Sinead Harnett (qu’on a pu entendre sur “Boiling” de Disclosure) pour le titre “No Other Way” dont le clip a été dévoilé le mois dernier.

On pense immanquablement aux productions de feu J Dilla avec ce titre enlevé, que même les plus imperméables au RnB pourront apprécier:

 

Le duo, très actif, enchaîne les collaborations (“On & On” avec George Maple) et les créations personnelles: dernière en date, le titre “After I Met U” qui ose un sample de J-Lo (!):

 

 

La bande-son idéale de l’été en somme.

No Comments

Post A Comment