Review : Rhodes – Turning Back Around (EP)

Alors que son premier album est bientôt prêt, David Rhodes nous fait patienter avec le triste mais magnifique EP Turning Back Around.

 

Rhodes à La Flèche d'Or, Paris, le 19 février 2014

 

Après avoir tourné avec London Grammar, Sam Smith, Laura Marling ou encore Nick Mulvey, Rhodes a le droit (et il a raison) d’espérer que 2015 soit l’année où il passe de première partie à tête d’affiche, l’année où il soit révélé au grand public. Du coup, il nous en met plein la vue avec cet EP, histoire de nous montrer que Monsieur se sent prêt pour l’album, pour la suite et pour les “grandes” choses.

Turning Back Around, son titre d’ouverture, nous transporte ailleurs dès les premières notes. On ressent rien qu’à l’écoute du morceau que Rhodes est réellement passionné lorsqu’il chante et joue. Le titre est saisissant et fort et il nous fait rêver. À ce sujet, il confiait au site The Line Of Best Fit : “J’ai écris cette chanson à propos de quand vous fuyez quelque chose et voulais cette percussion pour ressentir que je n’allais jamais revenir.” Le clip nous le fait comprendre également. Rhodes semble fuir sa douleur et se retrouve bien loin pour repartir de plus belle.

 

 

Visiblement nostalgique lors de la composition de l’EP, on ressent ce sentiment une fois de plus dès le titre 2 nommé Falling. Touchant au possible, Rhodes parvient à nous faire transmettre toute la douleur de l’homme blessé, l’homme qui doute mais également celle de l’homme qui aime. On passe un moment magique durant l’écoute de ce titre émouvant. Après tout, comme disait Alfred De Musset : “Les plus désespérés sont les chants les plus beaux.”, n’a t-il pas raison?

 

 

Rhodes écrit également les paroles lui-même. Des paroles simples et universelles, certes, mais touchantes et qui parlent à tous. Preuve en est avec The Lakes. Vous comprendrez facilement que le titre est à propos de lacs. Certains romantiques du XIXème siècle écrivaient également sur la nature en général. Se sentir dans un autre monde, dans la nature, et tout oublier le temps de quelques heures. Je suis loin de dire que Rhodes est un Hugo ou un Lamartine. Loin de là. Et n’est pas Lamartine qui veut. Mais c’est juste que Rhodes semble ici puiser son inspiration dans les mêmes thèmes que ces célèbres écrivains et poètes. Ici, il s’agit d’un rendez-vous amoureux près d’un lac en l’occurence. Le plus beau couplet est sûrement celui-ci :

“My love, there’s nothing else we can do
And I still have faith in you.
The stars will come out and guide us.
Then we can see through the shadows
With lights to be where we belong.”

Avec cette douceur acoustique émouvante, cet EP Turning Back Around est un avant-goût irrésistible du prochain et premier album de Rhodes, étoile montante de la folk anglaise. On vous conseille donc grandement d’écouter ces quatre pistes alléchantes en attendant la suite !

Et n’oubliez pas, il sera en concert à l’Olympia le 10 Juin en première partie de George Ezra puis au Point Éphémère le 12 Juin.

 

Tracklist :

1. Turning Back Around
2. Falling
3. The Lakes
4. Always (Live)

 

LA NOTE : 8/10

 

No Comments

Post A Comment