On y était : Circa Waves, loin d’être “Fossils” à Paris

Pour leur retour dans la capitale, les Circa Waves sont arrivés avec Young Chasers, leur premier effort, sous le bras. Et c’était bien, voire très bien.

 

 

La concurrence du foot, quart de finale de Ligue des Champions oblige, un temps qui vous tend les bras et vous incite plus à flâner en terrasse d’un bar hype de Paris plutôt que de s’enfermer dans une salle… Bref, il y avait des arguments qui n’allaient vraiment dans le sens des Circa Waves. Résultat, loin de leur Angleterre chérie où ils foulent les planches de salles toujours plus immenses, le quatuor s’est retrouvé à 21h45, sur la scène de La Flèche d’Or, devant un public clairsemé.

 

Bien introduit par Sundara Karma, groupe prometteur aux mélodies catchy et au rock bien trempé mais pas gratuit, des riffs acérés et subtils (on en veut pour preuve Loveblood), les Circa Waves sont acclamés sous les hourras d’un public coincé entre la midinette et les expérimentés piliers de bar. Démarrant d’emblée Young Chasers, les quatre garçons dans le vent vont se donner sur scène et enchaîner à une cadence infernale. Good For Me, installé en second morceau, a bien vite réveillé les derniers récalcitrants empâtés, et enquillé petits bombes rock en puissance, de So Long à leur génial Fossils, en passant par 100 Strangers (que l’on peut retrouver sur la version deluxe de Young Chasers).

 

Circa Waves en concert à La Flèche d'Or, à Paris, le 21 avril 2015

 

 

Leur rock, mi-garage, mi-teen, leur a valu une comparaison audacieuse avec les Strokes. Lost It ou l’explosive Get Away se chargeront de confirmer qu’il y a bien des familiarités entre ces deux groupes. Et comme leur homologues new-yorkais, les Circa Waves se sont incisifs. Leurs paroles ne sont franchement nées de la dernière pluie, mais parfaitement encadrées dans un sens de la rythmique rock implacable, elles font mouche, pour preuves la sensible My Love ou l’ancienne Stuck In My Teeth. Après 101 et une quarantaine minutes de rock suintant l’énergie et la transpiration, le groupe referme la parenthèse avec l’irrésistible T-shirt Weather, faisant chanter et sauter un public qui ne demandait qu’à être motivé et transcendé. Sur scène, malgré l’apathie de certains, le quatuor anglais a tout donné. L’avenir est à eux !

 

 

NOS PHOTOS DE CIRCA WAVES A LA FLECHE D’OR

 

 

 

 

Setlist :

 

Young Chasers

Good For Me

So Long

100 Strangers

Luck Has Gone

Fossils

Best Years

Lost It

Get Away

Talking Out Loud

My Love

Stuck in my Teeth

101

T-shirt Weather

No Comments

Post A Comment