Review : Everything Everything – Get to Heaven

Avec ce troisième album, les Mancuniens confirment ce qu’on savait déjà : un gros potentiel pop mais seulement un potentiel.

Apparus en 2010, Everything Everything semblaient bien partis pour succéder à Franz Ferdinand et Klaxons : un groupe atteignant le grand public avec des influences ne l’étant pas. Ce qui depuis David Bowie 1972 est le privilège des plus grands.

Cinq ans et deux albums après : où en est -on avec ce troisième album Get to Heaven ? Le sensationnel Distant Past nous avait mis en appétit. L’excellent Regret nous avait excité et ….

Et .., c’est quasiment les deux meilleurs morceaux de l’album. Album correspondant aux préjugés : énorme influence de la production pop contemporaine, avec des morceaux aux refrains assez faciles pour être mémorisés en l’écoutant distraitement dans les transports ou dans un festival.

Original et courageux en ces temps frileux, les thèmes des chansons abordent des sujets d’actualité (crise économique, Daech, etc) . Renouant avec un art difficile, réveiller les gens grâce au média pop. Noble but mais nécessitant aussi de très bonnes chansons. Or, l’impression dominante est que le temps consacré aux chaines d’infos a porté préjudice aux morceaux.

Ce qui aboutit à ce résultat : quelques très bons morceaux pour un album qui tient pas la distance. J’ajoute aussi que le falsetto systématique, l’absence de subtilité ainsi la production R’n’B sont fatigants et monotones à la longue.

Et pourtant, parce qu’ils sont de Manchester, parce qu’ils sont ambitieux, parce qu’ils ont des idées originales, parce que certains morceaux défoncent tout, on aimerait que Get to Heaven soit enfin le triomphe d’Everything Everything, malheureusement pour citer un grand auteur « Caramba, encore raté ».

Mais ceci est un tube mérité :

LA NOTE : 5/10

Tracklist
1. “To the Blade” 4:15
2. “Distant Past” 3:42
3. “Get to Heaven” 3:43
4. “Regret” 3:22
5. “Spring / Sun / Winter / Dread” 3:18
6. “The Wheel (Is Turning Now)” 5:26
7. “Fortune 500” 4:16
8. “Blast Doors” 3:30
9. “Zero Pharaoh” 3:39
10. “No Reptiles” 4:42
11. “Warm Healer”

Meilleurs morceaux : Distant Past, Regret, Get to Heaven

No Comments

Post A Comment