Quand Kanye West massacre Bohemian Rhapsody de Queen

Tête d’affiche de l’édition 2015, le rappeur américain a passé un mauvais moment sur la prestigieuse Pyramid Stage. Et ça se définit comme étant “la plus grande rock star vivante de la planète”…

 

De l’égo, il en avait. Du talent, finalement bien trop peu pour être digne d’une tête d’affiche sur la plus grande scène de Glastonbury. Entre Florence & The Machine et The Who, Kanye West était l’attraction qu’il ne fallait pas manqué. Sauf que le sulfureux rappeur n’a pas marqué son passage de la meilleure des manières. Entre une apparition de l’humoriste Lee Nelson dès les premières minutes et la grogne moqueuse des festivaliers (rappelons que près de 140 000 personnes avaient signé la pétition demandant aux programmateurs de remplacer KanYe), le boyfriend de Kim Kardashian a enquillé les mauvaises notes. Et l’une des plus marquantes se résume à une insulte sans nom à la culture anglaise : bien décidé à se mettre Glasto dans la poche, Kanye West s’est lancé dans une reprise du chef-d’oeuvre de Queen, Bohemian Rhapsody. Un massacre en règle, une ignominie. Oubliant les paroles dans un premier temps, West a manqué de justesse jusqu’au bout, offrant les parties aïgues de Mercury au public. Pitoyable.

 

 

No Comments

Post A Comment