Gwenno au Pop Up du label : cyngerdd da iawn

Artiste très appréciée de Sound Of Britain, Gwenno a envouté son public. Un seul regret, ce n’était qu’une première partie.

 

Comme vous lisez SOB, vous savez déjà tout sur Gwenno, issue d’une famille d’artiste, très branché politique et défense de la culture galloise. Son album est plutôt bon, reste donc à voir ce que ça donne en concert.

Premier point : Gwenno est une femme seule avec ses machines, des vieux Korg. Le son sera donc très 80’s. Musicalement, on pourrait se croire à Sheffield fin des années 70, début des années 80 sauf que ce n’est pas un revival mais une re-création.

Deuxième point et question légitime : chanter en gallois est un bel acte militant mais est-ce bien adapté au format pop ? Probablement non, puisqu’elle nous traduit le titre de chaque chanson en anglais et nous explique le pourquoi du comment.

Troisième point : Mais, et c’est le plus important pour nos oreilles françaises, cette voix et ce chant, dans cette langue créent un son vraiment original. Provoquant rapidement : hypnose et accoutumance. On est immergé dans la musique. “Lost in Music” comme dit la chanson.

Quatrième point : si la plupart des morceaux sont atmosphériques, et on imagine très bien la bande son d’une promenade au sommet de falaises venteuses, en regardant la mer (et probablement sous la pluie), d’autres évoquent la discothèque. La boule à paillette n’est pas loin, les filles dansant autour de leurs sacs à main non plus. Et les garçons ? Au comptoir, pinte à la main, et matant le spectacle.

Cinquième point : SOB a authentiquement apprécié ce concert. Une vraie personnalité, une vraie voix, une originalité. Il a été transporté et envouté par ce concert. Un seul regret, du fait de son statut de première partie, c’était trop court.

Sixième point : au cas où vous vous posez la question « cyngerdd da iawn » veut dire « très bon concert » selon le traducteur g**gle et c’est franchement ce que je pense.

No Comments

Post A Comment