Trampolene – It’s Not Rock & Roll (Pocket Album Three)

En ce mois d’octobre sort un troisième Pocket Album pour Trampolene. Le trio gallois continue de nous partager de nouvelles compositions après une série de concerts outre-Manche et accueille un nouveau batteur, Rob Steele.

 

trampolene

 

On espérait un album mais le leader Jack Jones nous confiait à ce sujet que publier plusieurs EP sur un court laps de temps – au lieu d’un album – permettait au groupe de travailler rapidement et de partager beaucoup plus de musique avec les fans. C’est vrai et nous voilà donc partis à la découverte de cet énième EP. Cinq titres composent It’s Not Rock & Roll. Ce dernier s’ouvre d’ailleurs par le titre éponyme. It’s Not Rock & Roll se prête assez bien à l’ironie puisqu’on retrouve exactement du rock, une guitare, des riffs, une batterie puissante et la voix si reconnaissable de Jack Jones. La vraie originalité du morceau réside dans le refrain final où une voix robotique à la Daft Punk vient chanter “It’s Not Rock & Roll”.

Cependant, si le titre éponyme porte (volontairement) mal son nom, ce n’est pas le cas de l’EP. Sur les cinq titres, seuls les deux premiers sont réellement rock. Les deux pistes finales sont calmes et prenantes mais ne font pas du tout appel à un rock sauvage et brutal dont Trampolene avaient déjà pu nous habituer. No One’s Got Love Like We Got est un titre “simpliste” : quelques accords de guitare et une association vocale de Jack Jones et Wayne Thomas. Pourtant, cette recette banale est un vrai bonheur auditif d’autant plus que titre provoque de la mélancolie. Quant à Tonight Will Be Fine, il s’agit d’une autre ballade, reprise de Leonard Cohen, qui est proposée pour terminer l’EP. Jack Jones vient une fois de plus charmer de par sa voix tandis que quelques accords de guitare peuvent être entendus en fond. Alors certes vous ne sortirez pas de l’écoute avec une joie incroyable mais qu’est-ce qu’il termine bien cet EP.

 

 

Retour au rock énergique avec Concept Lover qui dénonce notre société qui laisse des gens se cacher derrière un écran et perdent leur personnalité. Deuxième piste de l’EP et deuxième et dernier titre résolument rock, Concept Lover démarre par une structure simple guitare, batterie, basse et un leitmotiv “Concept Lover” répété tout au long du titre qui ne rend pas le titre exceptionnel mais efficace. L’outro, en revanche, est géniale : Jack Jones nous montre son talent de guitariste avec un petit solo parfait pour finir cette piste défintivement rock.

Et bien sûr, que serait un EP de Trampolene sans un poème ? Ketamine est la preuve de plus que nous avons bel et bien affaire à Trampolene. Après deux plages rock pleine de guitare, Jack Jones nous propose un moment reposant avec un poème prenant dont il a le secret. Sa voix enrouée et son accent viennent charmer l’auditoire et nous laisse défintivement une bonne impression.

Cinq titres et quatorze minutes, voilà donc ce que représente le Pocket Album Three. L’écoute est passée vite mais elle fut très plaisante. Trampolenent mêlent à merveille rock et ballades au sein de It’s Not Rock & Roll (Pocket Album Three). Ils mettent une fois de plus en valeur leur style et offrent une dose de nouveauté bienvenue.

It’s Not Rock & Roll (Pocket Album Three) est disponible depuis le 2 octobre 2015 chez Mi7 Records. Trampolene : Jack Jones, Wayne Thomas, Rob Steele.

 

Tracklisting :

It’s Not Rock & Roll
Concept Lover
Ketamine
No One’s Got Love Like We Got
Tonight Will Be Fine

Nos titres favoris : It’s Not Rock & Roll, Ketamine, Tonight Will Be Fine

 

LA NOTE : 8/10

 

No Comments

Post A Comment