On y était : Love Amongst Ruin à l’Underground (Cologne)

Il y a quelques mois, on vous faisait découvrir Lose Your Way, le deuxième album de Love Amongst Ruin, ce super groupe composé de Steve Hewitt (ex batteur de Placebo), Perry Bamonte (The Cure), Donald Ross Skinner (Julian Cope), Gizz Butt (The Prodigy) et Ravi Kesavaran (My Vitriol) .


En pleine promo de ce nouvel opus , Steve nous expliquait lors d’une conversation téléphonique ( à relire ici ) que ce second album était plus personnel, plus abouti… un album qu’il considérait d’ailleurs comme bien meilleur son premier  projet qui était pour lui une sorte d’exutoire.

Alors, quand l’occasion de le découvrir Love Amongst Ruin en live c’est présentée, il nous était impossible de ne pas aller jeter un oeil et de tout vous raconter. C’est en Allemagne, à Cologne plus exactement, que Steve Hewitt et sa bande nous avait donné rendez-vous dimanche soir. Une petite salle de concert (plus un bar à vrai dire) qu’on pourrait qualifier de typiquement Allemand où quelques personnes s’étaient rassemblées pour venir écouter le groupe.

Si le public n’était pas au rendez-vous (étonnant lorsque l’on voit le succès qu’on les différents membres dans leur groupe principal), c’est en réalité de véritables connaisseurs plus que de simples curieux qui s’étaient donnés rendez-vous  ce soir la , profitant sans doute de l’occasion unique de pouvoir découvrir de tels musiciens dans un endroit si intimiste.

De notre coté, on doit vous avouer qu’on était intrigué de découvrir Steve Hewitt en tant que leader, lui qu’on a suivi durant de nombreuses années caché derrière sa batterie. Pari réussi pour l’ex batteur reconverti en guitariste/chanteur qui malgré un certaine forme de timidité a réussi à nous scotcher par sa prestation sur Home et Swan Killer.

Si le concert a débuté en force avec des titres forts tels que Watch Myself  et So Sad, on regrette cependant le choix de la set-list où certains titres plus soft, plus planants, enchainés les uns à la suite des autres ont mis un frein à une ambiance qui aurait réellement pu décoller.

Alors ? Convaincu ou pas ? On vous avouera que de notre coté ce concert était une belle découverte et surtout une occasion unique d’admirer ces musiciens dans un contexte si différent de celui dans lequel ils évoluent habituellement.

 

 

Concerts The Cure
 
The Cure à Saint-Cloud - 23 août 2019
No Comments

Post A Comment