On y était : une soirée à Glasgow dans la mythique King Tut’s

Connue comme étant le lieu où Oasis s’est fait repérer, la King Tut’s de Glasgow est une salle de concert incontournable en Écosse.

Profitant d’un court séjour en Écosse, Sound Of Britain saute sur l’occasion de vivre quelques moments musicaux au sein de ce royaume. À Glasgow, nous nous arrêtons à la King Tut’s Wah Wah Hut, un nom assez long désormais principalement réduit à King Tut’s. De nombreux groupes y sont passés tels que Muse, Franz Ferdinand, Coldplay, The Libertines, Kasabian ou encore Radiohead.

Située dans le centre de Glasgow, la salle accueille un énième concert cette semaine après avoir notamment reçu Teleman quelques jours auparavant. Il faut d’abord descendre quelques marches pour arriver dans la cave qui sert de bar puis remonter quelques marches au bout du bar décoré den nombreux posters pour accéder à la scène. Ce soir-là, Sound Of Britain n’y est malheureusement pas pour Oasis. Ca aurait été trop beau. Non, c’est totalement en mode découverte que je m’y rends. Réservée aux adultes, la soirée accueille quatre groupes. Veuillez nous excuser mais le match PSG – Manchester City passé dans un pub écossais nous fait rater le premier groupe. Heureusement, nous arrivons à l’heure pour les trois autres, ce qui n’est pas si mal.

 

Team Player à Glasgow

 

April Towers à Glasgow

 

J’arrive donc au sein de cette petite salle, loin d’être remplie, pour observer le court set de Team Player. Le groupe écossais propose quelques titres accrocheurs, rigole avec le public et repart sous les applaudissements, l’essentiel est là. Puis vient le groupe “tête d’affiche” quelques minutes plus tard : April Towers. Le trio britannique originaire de Nottingham donne un concert assez convaincant. Proposant des compositions électro-pop, le trio est surtout porté par un batteur doué et qui se donne à 200% ainsi que la belle voix du leader qui n’hésite pas à la pousser passionnément.

Le dernier groupe s’intitule North Atlas et vient d’Écosse. Leur musique n’est pas mon genre mais le quatuor est plus qu’heureux d’être là, cela se voit et parvient à m’emmener dans son univers. C’est d’ailleurs le groupe qui réunira le plus de personnes ce soir-là et prendra même un selfie avec nous. Tout le long, le groupe leadé par un homme blond aux cheveux longs souriant nous fera danser, sauter, applaudir et ne cessera de nous remercier. Ils sont visiblement très émus de jouer dans cette sublime salle. L’apogée de ce set sera le moment où un homme vient leur offrir un slip personnalisé “North Atlas” sur scène et, tandis que le groupe rigole, le chanteur nous dit “This is why I love Glasgow!”. À vrai dire, le concert m’aura surtout donné envie d’écouter April Towers mais si un jour l’occasion se représente soit de voir North Atlas et Team Player soit de retourner dans cette salle, j’y courrais.

 

No Comments

Post A Comment