Teleman au point éphémère : comme un lundi

Au Point éphémère, Teleman n’a pas déçu. Il a juste laissé un peu indifférent. Et pour un groupe pop, c’est rédhibitoire. Explications.

 

Après le set du plutôt bon Meilyr Jones, Teleman monte sur scène. Leur look sage, délibérément non-rock, est un indice mais SoB y croit malgré tout, il a envie d’aimer. Il n’a pas tort puisque dès le deuxième morceau, le groupe commet un acte très couillu : balancer Dusseldorf leur dernier hit extrêmement percutant et extrêmement à la manière de Franz Ferdinand. La présence virtuelle de ces derniers sera d’ailleurs omniprésente durant tout le concert.

 

Ce qui n’est pas un défaut puisque “faire danser les filles” est un objectif noble, voire salutaire en matière de pop music. Cet objectif sera atteint sans problèmes. Mais avec une réalisation sans panache et un peu scolaire. Les ingrédients sont là, le cahier des charges est rempli, les pieds tapent en cadence et les corps bougent. Mais il s’agit plus de reflexes pavloviens que d’un emportement total genre “perdu dans la musique”. D’ailleurs certains quittent la salle en cours de route. Ils en ont entendu assez.

TELEMAN en concert au Point Ephémère le lundi 18 Avril 2016-5

Selon une estimation extrêmement sérieuse de Sob, un tiers des morceaux joués sont excellents, et le reste est bien. Donc, Teleman n’est pas un mauvais groupe, loin de là. Ça pourrait même être génial. Les chansons sont là mais la conviction et la personnalité sont absentes. Pour être rapide, Teleman ne sont pas assez arrogants / fous / défoncés pour être sur scène mais dans la vraie vie, ils sont certainement très gentils / aimables / raisonnables.

TELEMAN en concert au Point Ephémère le lundi 18 Avril 2016-10

Ce qui nous laisse avec des interrogations : que veut Teleman ? Pourquoi ce groupe ? Questions d’autant plus fondamentales qu’il y a de réelles qualités sur les albums Et Sob va quitter la salle avec cette question quasi existentielle : un lundi soir, entre une soirée Teleman et une soirée télé , qu’est ce qui procure le plus de sensations ?

Setlist

Skeleton Dance

Dusseldorf

Brilliant Sanity

23 Floors Up

Strange Combinations

English Architecture

Tangerine

Steam Train Girl

Fall in Time

Drop Out

Glory Hallelujah

Encore:

Cristina

Not In Control

No Comments

Post A Comment