Paul McCartney se lance dans un procès contre Sony

Le légendaire ex-Beatles Paul McCartney se lance dans un procès qui s’annonce musclé afin de récupérer les droits du catalogue des Beatles.

Les questions de droits sont souvient bien obscures et complexes. Qui a racheté quoi, quel catalogue de chansons appartient à quelle société, qui doit rémunérer qui en cas d’utilisation, … Ces questions sont sensibles jusque dans les plus hautes sphères de l’industrie musicale; vous pouvez le demander à sir Paul McCartney.

Ainsi, les Beatles ont perdu les droits de leurs chansons en 1970, rachetées par la société Sony/ATV. Le catalogue constitué par Sony contient ainsi tous les titres composés par sir Lennon et McCartney jusqu’en 1978. Revolution, Hey Jude, Come Together, … Presque toutes y passent. Et cela a un inévitable impact sur les performances live de l’ex-Beatles.

Ainsi, les titres des Beatles appartenant au catalogue de Sony/ATV, le musicien se voit contraint de rémunérer Sony à chaque performance live des titres du culte quatuor. Vous vous rappelez des performances live de Let It Be, Blackbird ou encore Yesterday à l’AccorHotels Arena en mai dernier? Paul McCartney a dû payer pour jouer chacun de ces titres.

Mais le légendaire bassiste semble décidé à en découdre et à récupérer les chansons qui constituent son catalogue. Ainsi, Paul McCartney a lancé ce Mercredi 18 Janvier une procédure visant Sony/ATV afin de réclamer son droit sur ses titres.

Cette procédure invoque le Copyright Act de 1976, expliquant que les artistes peuvent prétendre à la récupération des droits de leurs œuvres trente-cinq ans après l’année de leur première édition ou jusqu’à cinquante-six ans pour des œuvres datant d’avant 1978. Sir McCartney invoque cette procédure directement face à la justice américaine, la justice britannique ayant par le passé fait défaut à Duran Duran (qui n’ont par conséquent pu récupérer une partie de leur catalogue musical).

Mais comme vous vous en doutez, Sony ne compte pas se laisser faire de la sorte: le catalogue des Beatles constitue un de leurs plus gros revenus, tous artistes confondus. Ainsi, la société n’a pas répondu aux nombreuses demandes de l’ex-Beatles visant à confirmer que son catalogue lui appartiendrait de nouveau en Octobre 2018, et s’offusque maintenant d’un procès qui leur semble “prématuré et inutile”.

Qui de Paul McCartney ou de Sony récupérera le droit du catalogue Lennon/Mc Cartney?

Nous croisons les doigts pour ce premier, mais ne soyons jamais trop confiants en matière de justice. La lutte pour l’héritage musical des Beatles ne fait que commencer.

Concerts Paul McCartney
 
Paul McCartney à Lyon - 7 juin 2020
Disponible
Paul McCartney à Werchter - 21 juin 2020
1 Comment

Post A Comment