Diagrams – Dorothy

Le projet solo de Sam Genders (ex-membre de Tunng et de The Accidental) nous a livré son troisième opus intitulé Dorothy, en hommage à la poétesse Dorothy Trogdon.

Tombé en amour de ses textes, Diagrams s’est emparé du recueil de poèmes Tall Woman Looking de l’auteure américaine aujourd’hui âgée de 90 ans après l’avoir contactée et s’être mis d’accord. Genders nous dévoile alors un album qui a une histoire et surtout un album dont l’harmonie provient de deux cerveaux distincts.

Vous l’aurez compris, la poésie se veut être le fil conducteur de cet opus dont les paroles sont la clé et sont rythmées d’airs mélancoliques. La voix nous rappelle celle de Damon Albarn sur quelques notes. La douceur est là, elle nous enveloppe paisiblement avec quelques sursauts énergiques :

L’atmosphère est confortable et réconfortante et poétique à souhait (sans blague !).

Si l’on se permet d’enlever toute l’anecdote qui rend l’album un peu plus “unique”, rien de très surprenant. Nous avons là un album folk qui suit la lignée des précédents. L’histoire de cet album contribue beaucoup à son charme. L’album reste pour le moins agréable et à découvrir.


TRACKLIST

01 – Under The Graphite Sky

02 – It’s Only Light

03 – I Tell Myself

04 – Everything

05 – Motherboard

06 – Crimson Leaves

07 – Wild Grasses

08 – Winter River

09 – Under The Graphite Sky (Poem)

 

Nos morceaux préférés : I Tell Myself, Wild Grasses, Winter River

LA NOTE : 6/10

No Comments

Post A Comment