Don Broco réveille le Trabendo

De passage dans la capitale en début de mois, le quartet britannique nous a retourné la salle voisine au Zénith de façon remarquable.

Depuis leur dernière venue, les garçons de Don Broco ont gagné en popularité en Europe et se permettent de jouer dans des salles plus grandes, ce qui fait plaisir à voir. Après un changement de salle l’année dernière, de la Boule Noire à la Maroquinerie, et victimes de leur succès, ils ont dû, cette fois-ci, réserver le Trabendo pour l’occasion.

Même si la salle n’était pas pleine, on peut dire que le groupe a réussi leur pari en ramenant pas mal de monde ce Dimanche 5 Novembre, malgré le mauvais temps.

En première partie se produisait Boy Jumps Ship, groupe du dernier drum tech en date du groupe. Un quatuor également originaire d’Angleterre au style qui rejoignait bien celui du main act. Rien de nouveau dans leur son, mais du pop/rock facile à écouter et assez sympathique. Aucune idée de qui c’est? On vous propose de découvrir leur dernier single :

En est venu le tour de Rob, Tom, Si, Matt (Et Adam) de fouler la scène parisienne. Ils démarrent en force avec l’une de leurs chansons les plus récentes, qui a inspiré le nom de leur prochain album, Technology. Ils annoncent le ton dès les premiers riffs et le rythme ne fait qu’accélérer ; jonglant entre leurs trois albums, des plus anciens titres, comme Thug Workout – un classique – au tout dernier en date, T-Shirt Song, les garçons savent garder une énergie incomparable tout le long du set. Cependant, une pause est accordée en milieu de soirée, pour un mini-set acoustique : un moment de complicité entre Rob et Si pour interpréter en guitare-voix deux de leurs anciennes chansons, Whole Truth et Yeah Man, un instant privilégié qui permet d’expérimenter une vraie connexion entre le groupe et leurs fans les plus fidèles. Moment d’émotion donc mais très écourté par la reprise du set normal avec la bombe qu’est Thug Workout.

Beaucoup de choses se passent aux concerts de Don Broco, mais on aurait pas pensé une seule seconde que leurs fans auraient suivi certaines paroles à la lettre. On s’explique : leur dernier titre en date, T-Shirt Song, annonce des paroles telles que “I take my t-shirt off, swing it around my head”. Et vous connaissez la suite. Certain(e)s fans ont commencé à retirer leurs hauts à tour de rôle afin de donner encore plus de vie et de fun au show, action remarquée par le groupe, qui les a beaucoup fait rire sur le coup !

En résumé, ce n’était pas notre premier concert de Don Broco, et ce ne sera sûrement pas le dernier. Croyez-nous, même si les versions studios ne vous séduisent qu’à moitié, leur performance live seule vaut largement le détour. Si vous avez l’occasion, on vous conseille fortement d’aller les voir en concert l’année prochaine lors de leur retour en Europe.

 

Setlist :

Technology

Everybody

Superlove

What You Do To Me

Fire

Automatic

Hold On

Actors

You Wanna Know

Stay Ignorant

Whole Truth

Yeah Man

Thug Workout

I Got Sick

Priorities

Further

Money, Power, Fame

Nerve

T-Shirt Song

Pretty

No Comments

Post A Comment