La Folk épurée d’Isaac Gracie illumine le Café de la Danse

Après un concert complet au Le Pop Up du Label, Isaac Gracie est revenu enchanter Paris avec son album Isaac Gracie. Souvenir d’un concert féerique au Café de la Danse.

 

De retour après le succès inattendu de son premier EP The Death of You & I  l’année dernière et seulement quelques mois son précèdent concert à Paris, Isaac Gracie revient charmer son public français en enclenchant la vitesse supérieure avec sa tournée Isaac Gracie Tour.  On pense à une passion pour l’égocentrisme voire à une image de chanteur maudit, mais le londonien de 22 ans, déjà considéré comme le successeur légitime de Jeff Buckley, affirme son talent avec simplicité et puissance vocale, une performance à la limite du rêve qui a conquis le cœur de toute la salle.

C’est la talentueuse mais inconnue ONDINA qui fait sa première partie. Une très joli live avec une grande maturité musicale (une reprise parfaite de Joy Division) qui rend l’attente pour Isaac Gracie plus qu’agréable. C’est avec un pas à la limite de la nonchalance, que l’anglais arrive avec ses musiciens pour ouvrir ce concert avec le titre à la limite du religieux All in my mind avec une touche d’ambiance gospel et de rythmes doux.

Le côté cérémonial prend des allures intimistes avec les titres That was then and terrified, Hollow crown et All the burning lovers. Des morceaux qui sont réellement ancrée dans l’univers de la musique folk rempli de guitares acoustiques mais avec une véritable puissance vocale , c’est par ses titres que Isaac Gracie veut nous faire comprendre qu’il n’est pas que là pour se donner en spectacle, c’est aussi pour créer un véritable lien émotionnel, entre anecdote musicale et petite histoire sur sa guitare d’enfance, Isaac Gracie est seulement un jeune homme qui veut diffuser une vision musicale de la vie à un public déjà conquit.

 Il continue d’impressionner par son talent en proposant deux versions de Love (Ain’t Always So Good) à deux reprises pendant le concert, seul et accompagné de son bassiste, pour transmettre dans la salle tout ce que les belles chansons d’amour peuvent apporter comme émotions. Ça se réaffirme grâce au titre Reverie, où se mêlent piano et batterie accompagnée de la pureté de la voix d’Isaac Gracie et de sa guitare électrique.

Isaac décide d’augmenter le niveau d’énergie de la salle en continuant avec The Death Of You And I, qui se lie beaucoup avec un rock très anglais, mais toujours dans une inspiration très folk , jouant sur les mélanges d’émotions des paroles, sentiment amoureux puis de colère en sachant parfaitement l’assimiler à sa force vocale.

Il clôture son set en rappel avec son premier titre Last Words. C’est alors que dans ce dernier moment que le public permet de joindre sa voix à la sienne, pour reprendre en cœur de façon timide cette dernière chanson. Ce chœur semble témoigner ainsi d’un remerciement envers Isaac Gracie et pour avoir vécu cette expérience à la limite de l’intervention divine. C’est sur une ovation que se termine ce concert qui nous a transporté pendant un instant, dans l’univers rêveur et acoustique de la nouvelle étoile montante de la folk qu’est Isaac Gracie.

 

 

Un public plus que conquit à la fin de ce concert.

 

SETLIST DE ISAAC GRACIE @ CAFE DE LA DANSE  (02/05/2018)

All In My Mind
That Was Then
Terrified
All The Burning Lovers
Love (Ain’t Always So Good)
Telescope
One Night
Silhouettes of you
Reverie
Hallow Crown
The Death Of You And I
Last Words

Concerts Isaac Gracie
 
Isaac Gracie à Lille - 5 décembre 2018
No Comments

Post A Comment