Le retour réussi de James Bay à Paris

C’était vendredi dernier, on a passé la soirée avec James Bay qui est enfin revenu dans la capitale depuis son passage à l’Olympia en 2015.  Cette fois-ci, le chanteur britannique s’est produit dans la belle salle de l’Elysée Montmartre et il nous a complètement retourné.

Ouverture de la soirée en douceur avec la jolie Lily Moore, la jeune interprète venue tout droit de Brighton. Les fans sont attentivement à l’écoute même s’ils attendent bouillonnement James Bay.

Les lumières s’éteignent, les musiciens s’installent discrètement sur scène et la vidéo qui illustre le dialogue que l’on entend dans l’Intro de Electric Light s’affiche en arrière-plan sur un écran. Il s’agit en fait d’un couple ayant une discussion sur leur relation en sortant d’une boîte de nuit et James se fond dans la masse. La vidéo se finit et le chanteur fait son entrée sur scène, les fans l’acclament comme il se doit ! Le show peut commencer et il commence en beauté avec un enchaînement des premières chansons du deuxième opus : Wasted On Each Other et Pink Lemonade. Si James Bay a troqué ses cheveux longs et son chapeau contre une veste rouge pailletée et une coupe plus légère, il n’a pas pour autant oublié les titres de Chaos and The Calm. Le set se poursuit avec la très belle Craving et la douce If You Ever Wanna Be In Love reprise en coeur par le public.

On aperçoit des silhouette de papillons sur l’écran et c’est évidement Wild Love, premier single du nouvel album, que James nous offre une performance des plus magiques. On note toutefois que sa voix se noie malheureusement un peu trop dans les autres instruments. S’enchainent les entraînantes Wanderlust et Sugar High Love avant que l’atmosphère s’adoucisse avec Scars et Us. Les musiciens viennent se regrouper autour d’un micro pour faire les choeurs de Slide, la salle retient presque son souffle face à une telle harmonie.

James Bay se volatilise laissant ses musiciens prendre les devant de la scène et c’est très très beau à entendre. Le chanteur réapparaît des coulisses et il a switché son t-shirt noir contre un t-shirt rouge. La très attendue Let It Go résonne dans la salle avec un public très enthousiasmé. On termine la soirée avec les très rythmées Just For Tonight, Best Fake Smile avant que retentisse l’instrumentale de Hold Back The River. La foule chante avec entrain “Lonely Water” jusqu’à ce que la formation quitte la scène.

 

Rappel obligatoire, c’est une chanson de son premier album que le chanteur originaire de Hitchin a décidé de clôturer le concert : Need The Sun To Break. Derniers applaudissements, derniers remerciements, les lumières de la salle se rallument, cette soirée fût beaucoup trop courte.

 

Setlist :

Wasted On Each Other

Pink Lemonade

Craving

If You Ever Wanna Be In Love

Wild Love

Wanderlust

Sugar Drunk High

Scars

Us

Slide

Let It Go

Just For Tonight

Best Fake Smile

Hold Back The River

Rappel :

Need The Sun To Break

No Comments

Post A Comment