woodstock

Woodstock : le mythe de retour en 2019 ?

L’époque a changé mais les règles sont les mêmes 

Woodstock est de retour. Oui, vous avez bien lu, le festival qui est sur toutes les lèvres depuis des décennies – que même des personnes n’y étant jamais allés regrettent, c’est dire ! – va renaître cette année. 50 ans après la première et jusqu’alors unique édition du festival, originellement situé à Bethel, aux États-Unis, l’événement revient sous la direction de l’organisateur et fondateur Michael Lang.

Le festival se déroulera sur trois jours du 16 au 18 août, au coeur de Watkins Glen, à New York.

Le Woodstock originel a eu lieu le 15 août 1969. “Une expérience de 3 jours de paix et de musique” peut-on souvent lire à propos. Organisé pour accueillir près de 50 000 spectateurs, c’est finalement un demi million historique qui est enregistré. Le festival a accueilli les concerts de 32 groupes de musiques folk, rock, soul et blues. On se permet d’ajouter que le budget de rémunération des artistes atteignit au total dix millions de dollars ! Rapidement, on catégorique le festival comme étant la Grand Messe hippie, vecteur de mouvements engagés des années 60, qui favorisaient la paix et l’amour, et non la guerre.

Joan Baez, Santana, Greatful Dead, Janis Joplin, The Band, Joe Cocker, Crosby, Stills, Nash & Young, Jimi Hendrix et The Who étaient, entre autres, à l’affiche de ce line-up d’exception. On s’écoute et on profite d’un extrait de la performance des londoniens. Indémodable.

Woodstock 2019 se veut dans l’air du temps. Le festival espère attirer un public multi générationnel en s’appuyant notamment sur une présence aiguë du numérique – l’événement sera diffusé en direct pour toucher un public plus large. L’accent sera également mis sur l’activisme environnemental. “Ce qu’il se passe sur la planète est urgent, surtout le réchauffement climatique”, a confié Lang récemment à Rolling Stone. “Je veux vraiment que les gens réalisent qu’ils peuvent s’impliquer. C’est l’une de mes principales motivations.”

Même si on a encore aucune information concernant le line-up, on se laisse le droit de rêver. On sait que les Who devraient effectuer un retour fracassant cette année, serait-ce l’occasion ? Le Woodstock nouvelle génération serait aussi, évidemment, l’occasion de proposer une programmation plus actuelle, en invitant des artistes populaires et montants. Aller, on donne nos pronostics : Les frères Gallagher, Lana Del Rey, Bob Dylan, The Who et Foals ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The bird of peace is back #Woodstock50☮❤🎵

Une publication partagée par Woodstock (@woodstock) le

No Comments

Post A Comment