Lily Allen critique son label

La chanteuse affirme que son label « n’a pas su la soutenir » lors de récentes agressions sexuelles, qui se seraient produites en 2016, lors d’un voyage aux Caraïbes. Celle-ci se serait confiée au directeur général de son label, en vain.  Bien que la jeune femme n’ait pas révélé le nom de son agresseur, elle affirme que la plupart de ses congénères travaillant de l’industrie musicale seront capables de l’identifier.

Si Lily Allen décide de ne pas en parler à la police pour éviter d’attirer l’attention sur elle, celle-ci en parle néanmoins aux responsables de Warner Bros, qui affirment pourtant prendre ce genre d’allégations très au sérieux. Le label aurait confié à la BBC trouver ces accusations effroyables et affirme qu’il se concentre actuellement sur le renforcement de leur code de conduite, tout en offrant un environnement professionnel sain en toutes circonstances à ses employés.

La chanteuse évoque notamment son agression dans son livre, My Thoughts Exactly, sorti l’an dernier, après avoir pris connaissance d’autres témoignages du même acabit sur les réseaux sociaux. « Il est de ma responsabilité de partager mon experience, affirme-telle, je me sentirais très mal si j’apprenais que j’aurais pu éviter qu’une personne plus jeune et vulnérable que moi vive la même chose. »

No Comments

Post A Comment