Amber Run @ La Maroquinerie

Amber Run, entre énergie rock et tristesse à La Maroquinerie

Le trio de Nottingham, Amber Run, a investi La Maroquinerie pour défendre la sortie de leur troisième album, Philophobia.

Deux ans après leur dernier passage à Paris, on a retrouvé Amber Run comme on les avait laissé. Ou presque. En gros, un album en plus –Philophobia, qui sort la semaine prochaine-, leur sourires et émotions toujours bien présents et un bon nombre de fans supplémentaires. Récit d’une belle soirée à La Maroquinerie.

On avait retenu la date du concert depuis un bon moment pour une bonne raison. Amber Run ET Fatherson sur la même affiche, c’était l’assurance de passer une soirée réussie, avec le meilleur de l’indie rock made in UK. Le trio écossais a encore une fois conquis la salle en l’espace de quelques minutes. Il faut dire que leur album Sum of All Your Parts a quelques beaux exemples d’hymnes post-rock irrésistibles. Encore plus lorsque l’énergie live du groupe sublime ces dits-morceaux.

Fatherson @ La Maroquinerie

En bref, une trentaine de minutes, c’est trop court pour apprécier l’entièreté de l’œuvre musicale de ces trois gars. On a hâte de les voir revenir dans la capitale pour un concert digne de ce nom.

De la tristesse à la joie

“It would’t be an Amber Run concert, if there wasn’t a bit of sadness, don’t you think ?” Joe Kogh a demandé hier à la foule. Pourtant, avec Philophobia et les extraits que nous avons pu entendre jusqu’ici, le groupe de Nottingham cherche visiblement à casser cette image de trio “lisse et triste”. Ils ont d’ailleurs débuté le concert avec un tonitruant Neon Circus, à la grande joie des fans, massés près de la scène, dans une Maroquinerie bien pleine. La fête a commencé sous les meilleures auspices.

Amber Run @ La Maroquinerie

Amber Run a finalement opté pour un numéro d’équilibriste entre leur trois albums cette tournée européenne. Une bonne façon de séduire les nouveaux fans et de contenter les anciens. Le groupe n’a d’ailleurs pas hésité à solliciter la foule pour chanter les chœurs sur Noah. Il paraît ainsi que le public parisien est le meilleur de la tournée, jusqu’à présent: “You’re small but mighty, huh ?” a lancé le chanteur aux spectateurs. La salle était remplie mais pas bondée. La simplicité des musiciens, leur ouverture et leur spontanéité ont installé une atmosphère intimiste et chaleureuse, très agréable pour se laisser porter par leur musique.

Amber Run @ La Maroquinerie

Le trio a trouvé la bonne recette entre émotions, nostalgie, tristesses et énergie sur ce concert. On a adoré l’interprétation live de Carousel, premier single paru pour Philophobia, été ému sur Amen (dédié à son grand-père) et I Found, et dansé sur la batterie et la basse de What Could be as Lonely Love. Un concert où l’on est donc passé par toutes les émotions.

A coups de concerts réussis et d’albums brillants, Amber Run gagne donc petit à petit le cœur des fans français. Le groupe a gagné en popularité depuis 2017 et devrait rester sur la pente ascendante avec la sortie de leur troisième album, Philophobia, à retrouver le 27 septembre. Quant à nous, on déjà hâte de les retrouver sur scène dans le coin !

Setlist Amber Run @ La Maroquinerie, Paris, le 21 septembre 2019

Neon Circus
Just My Soul Responding
Insomniac
Strangers
Fickle Game
Pilot
No One Gets Out Alive
Dark Bloom
Affection
Amen
5AM
Carousel
What Could be As Lovely As Love
Noah
Spark
Wastelands
The Darkness Has a Voice

Haze
I Found
No Answers

No Comments

Post A Comment