The 1975 @ Lollapalooza 2019

The 1975 en octobre à Paris : et la “province” alors ?

Le groupe de Wimslow vient d’annoncer qu’il sera en 2020 au Zénith de… Paris. Encore une fois.

On croirait à une mauvaise blague. Comme si on était dans le film Un jour sans fin avec Bill Murray. Reprenons, album par album, les tournées de The 1975.

2013/2014 : Opération Séduction

2 septembre 2013. Les connaisseurs de la scène britannique s’affolent déjà depuis plusieurs mois d’un petit groupe apportant une fraîcheur monstrueuse. Le 5 juillet 2013, première date en France : Musiques en Stock à Cluses, en Haute-Savoie. Très beau coup du festival qui s’offre la première date française de la bande à Matty Healy.

Le 13 novembre 2013, au tour de Paris de profiter du phénomène, à La Maroquinerie. En février 2014, 4 dates : Arles, Strasbourg, Clermont-Ferrand et Paris. Autant dire qu’une bonne partie de la France a été couverte par le quatuor. S’ajoutent un Main Square Festival en juillet, un Trabendo en octobre : autant dire que l’hexagone a été gâté, surtout Paris avec trois dates.

2016/2017 : How I’d love to go to Paris again

Le phénomène prend une ampleur incroyable, offrant une tournée mondiale impressionnante. Pour la France, un Olympia en mars 2016, la Fête de l’Humanité en septembre, et (encore) un Olympia en juin 2017. Trois dates parisiennes, aucune en province, terminé bonsoir.

Sauf qu’une date n’est pas mentionnée : Lyon, Le Transbordeur, le 7 février 2017. Mais que s’est-il passé ? “En raison d’engagements imprévus ayant lieu autour des Brit Awards, the 1975 reporte sa tournée européenne à une période ultérieure en 2017. Si possible les concerts seront reprogrammés, et les nouvelles dates annoncées dans les deux semaines à venir.” Niquel. Aucun report.

2019/2020 : How I’d love to.. Et les autres alors ?

Le grand retour. Un troisième album, un quatrième de prévu : autant dire que le rachat est attendu de pied ferme. Sauf que ça part mal, très mal. On commence avec le Lollapalooza en juillet 2019, on continue avec le Pitchfork en novembre, et on en remet une couche avec un Zénith de Paris en octobre 2020. Trois dates parisiennes, et encore une fois aucune en province.

Autant vous le dire tout de suite : on espère que le groupe va nous faire mentir, et que des dates vont être annoncées pour le reste de la France. Cela peut arriver de ne faire que la capitale française pour un groupe anglais sur une tournée, mais pas deux. Pour ce qui est des festivals, on peine à croire que le groupe n’est pas sujet à des intéressements. Un cachet trop gros peut-être ? Et puis, entre nous, nombreuses sont les grandes salles qui seraient remplies dans les 4 coins de la France par le groupe. A suivre…

Tags:
No Comments

Post A Comment