Les concerts en drive-in : Une brillante idée ?

En plein confinement, l’industrie de la musique regorge d’idées originales. Et voici que les concerts en drive-in débarquent…

L’expérience a été tentée dans plusieurs pays et les résultats sont plus que prometteurs. Après le cinéma, qui a popularisé l’expérience du drive-in notamment aux Etats-Unis dans les années 90, c’est la musique qui tente sa chance en pleine pandémie du Coronavirus.

Au Danemark, c’est l’artiste Mads Langer qui a fait le tour du monde avec son concert en drive-in. L’événement a eu lieu à Aarhus, et affichait complet avec pas moins de 500 tickets vendus. Des photos et vidéos ont été postées, sur lesquelles on peut voir l’artiste jouer sur une grande scène, devant un parterre… de voitures.

Voir cette publication sur Instagram

Vi gjorde det ❤️🎶

Une publication partagée par Mads Langer (@madslanger) le

Certains diraient qu’on a l’impression de jouer face à un parking, mais l’expérience a été appréciée autant par les spectateurs (qui pouvaient interagir avec leur star via l’application Zoom), que par les autorités. Ainsi, les règles de distanciation ont été respectées. “Il n’y a que des retours positifs de nos collègues sur place. Tout a été contrôlé. Les gens se sont comportés comme ils le devaient, et toutes les voitures sont parties dans la demi-heure qui a suivi”, raconte ainsi Christian Friis, de la police d’Østjyllands, au journal Jyllands-Posten.

En Lituanie, à une trentaine de kilomètres de la capitale Vilnius, même scène. Au Palūknio, le Drive in Live voit défiler voitures et stars locales. Les spectateurs peuvent se délecter des concerts par la vue, mais aussi par le son avec une fréquence radio qui retransmet le show.

A Cologne et Dusseldorf en Allemagne, le drive-in est décliné à toutes les sauces. Du cinéma à la musique, en passant par les messes religieuses, le concept semble avoir la cote.

Et cela peut donner lieu à des situations pour le moins inédites…

Reste à voir si la contagion des concerts en drive-in s’étendra aussi au reste de l’Europe. Le concept pourrait ainsi permettre à certains événements de grande envergure de s’offrir une autre manière de consommer la musique live.

No Comments

Post A Comment