“Un nouveau Rock en Seine fin août 2020” : Des détails révélés

Reportée en 2021, l’édition 2020 de Rock en Seine devrait avoir lieu sous un tout nouveau format. Son président veut en faire “le festival des festivals”.

Pour paraphraser Uderzo et Goscinny, si la Gaule est occupée par le Coronavirus, “un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste à l’envahisseur“. Ce village semble bien être Rock en Seine. Après avoir longtemps tenu en haleine sur la tenue de son édition 2020 portée par Rage Against The Machine, le festival parisien a fini par jeté l’éponge et reporter en 2021.

Pourtant, Rock en Seine ne s’avoue pas vaincu. La crise du Covid n’aura raison entièrement d’eux. “Cela veut dire que nous ne renonçons pas à organiser les 29 et 30 août prochains un événement culturel et musical un peu historique par son format et son originalité dans le parc de Saint-Cloud, avec une dimension télévisuelle et médiatique forte », décrypte au Parisien Emmanuel Hoog, le président de Rock en Seine et directeur général du groupe culturel LNEI (les Nouvelles Editions indépendantes).

Au micro de France Info, il a précisé le fond de sa pensée. “Comme c’est symboliquement à la fin de l’été et le début de la rentrée, on voudrait aussi partager ce moment avec les autres festivals de musique qui n’ont pas eu lieu. Peut-être faire le festival des festivals”, concède l’intéressé, confiant travailler “sur une jauge de 4 000 à 5 000 personnes puisque c’est la jauge sur laquelle aujourd’hui on est en mesure de travailler”.

Un événement aussi exceptionnel que la situation actuelle.

Et l’ambition est présente pour le président. Ce festival new look afficheraient par exemple “différentes formes de musique qui ne sont pas forcément les musiques de Rock en Seine“. Ce dernier veut “faire un témoignage du spectacle vivant et de la musique vivante dans le parc de Saint-Cloud. Faire du parc de Saint-Cloud, à ce moment là, le cœur battant d’un message autour de la culture et de la musique pour l’ensemble des Français“.

Il se murmure qu’un festival se tiendrait, mais qu’il serait par exemple diffusé à la radio ainsi qu’à la télé. Des négociations avec Radio France et France Télévisions se tiendraient en ce moment, selon Le Parisien. “On ne peut rien annoncer car nous avançons avec prudence et responsabilité, explique Emmanuel Hoog. Beaucoup de choses sont possibles, comme des duplex avec des artistes internationaux qui ne pourraient pas venir à Paris… Nous espérons inventer un événement aussi exceptionnel que la situation actuelle. Nous avons trois mois pour construire un nouveau Rock en Seine.

Rock en Seine s’est donc placé, et nul doute que son public sera curieux de voir se dessiner cette fameuse édition 2020.

No Comments

Post A Comment