tigercub

Tigercub – As Blue as Indigo

Tigercub, ce nom ne vous évoque rien ? C’est normal, ce groupe est encore bien trop confidentiel alors qu’ils viennent de signer leur second album. On vous invite vivement à découvrir avec nous As Blue as Indigo, une véritable boule d’énergie rock !

Tigercub, un groupe que l’on n’attendait vraiment pas en 2021. En cause, un premier album, Abstract Figures In The Dark, qui remonte déjà à 2016 et qui n’était pas une franche réussite. La production y était peu aboutie, la voix du chanteur mal maîtrisée tout comme le placement des instruments.

Pour son second album, le trio de Brighton propose un album concept au sujet de la subjectivité de la vie, en abordant tour à tour les thématiques de l’anxiété, de la dépression ou encore de la mort. Cette notion de subjectivité explique le titre de l’album As Blue as Indigo. En effet, une même couleur n’est en réalité jamais vue de la même façon par deux personnes.

Autant dire que 5 ans après leur premier album, le groupe a bien évolué. A la sortie de ce second album, on a pu voir Royal Blood les plébisciter, allant même jusqu’à les choisir en première partie de leur tournée 2021 ! Intrigués par ce choix, on s’est laissés convaincre de tenter l’aventure et on vous invite à faire de même, en commençant par le premier titre de l’album éponyme : As Blue as Indigo.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le titre interpelle par sa construction en deux parties et nous plonge directement dans l’univers sombre de Tigercub. On comprend également le choix de Royal Blood avec une forme de filiation évidente. D’ailleurs, le démarrage de la ligne de basse de Sleepwalker ressemble en tout point à celui de Loose Change avant de s’en détacher.

Stop Beating on My Heart (Like a Bass Dum) est un des gros temps forts de l’album. Le single est puissant avec un refrain qui reste en tête tout comme la combinaison basse/batterie à laquelle vient se joindre une guitare lancinante.

Malgré un début d’album très intense, Tigercub trouve le temps de nous faire souffler avec Funeral. L’idée de baisser le rythme pour éviter la saturation des auditeurs est excellente, malheureusement le morceau acoustique est un peu trop long. Built to Fail et Shame ont également des tempos plutôt lents, bien que constitués de belles montées en intensité.

L’album se termine avec des chansons faisant la part belle à une autre de leurs influences : Queens of the Stone Age. Le titre As Long as You’re Next to Me s’intégrerait à merveille sur leur album de 2013, …Like Clockwork. La force de Tigercub est de puiser dans ces influences et de se les approprier comme sur Beauty, le premier single de As Blue as Indigo. Le titre est à mi-chemin entre leurs deux grandes influences : on y retrouve aussi bien du Josh Homme dans le chant que du Mike Kerr dans la basse.

Quand on voit la marge de progression saisissante entre leurs deux premiers albums, on a envie de voir ce que le groupe pourra nous proposer à l’avenir. Bien que perfectible, As Blue as Indigo est une excellente surprise de 2021 !

TRACKLIST

As Blue as Indigo

Sleepwalker

Blue Mist in My Head

Stop Beating on My Heart (Like a Bass Dum)

Funeral

Buit to Fail

Shame

As Long as You’re Next to Me

Beauty

In the Autumn of My Years

LA NOTE DU RÉDACTEUR : 7/10

Ses morceaux favoris : Stop Beating on My Heart (Like a Bass Dum), Beauty, Sleepwalker

Les autres notes :
Fabien : 8,5/10. Un rock fin et mélancolique qui en 2021 fait un bien FOU !

No Comments

Post A Comment