Review : PLAZA – PLAZA (EP)

Aujourd’hui, PLAZA sortent (enfin) leur premier EP éponyme et on l’a écouté pour vous.

 

PLAZA

 

Commençons par vous rappeler rapidement (ou vous faire découvrir) qui ils sont : PLAZA, quintet originaire d’Hartlepool, est né au mois de septembre 2014. Parmi leur “palmarès” : une première partie pour Racing Glaciers, c’est déjà pas mal pour un groupe qui n’avait alors rien sorti d’autre qu’un single et deux démos. D’ailleurs, le groupe devait sortir cet EP dont on vous parle en janvier puis finalement en mars mais il a, en fin de compte, fallu attendre avril pour enfin le découvrir ! C’est donc un groupe plus que récent qui nous dévoile aujourd’hui son premier EP, le fruit de plusieurs mois de compositions.

Six titres composent cet EP, ce qui est plutôt beaucoup mais on ne va pas s’en plaindre. Il a été produit par Christopher Milnes, un musicien qui joue dans Campfires et Ila et qui est également producteur dans un studio basé à Leeds.

 

 

Fig 1 ouvre cet EP qui nous emmènera ailleurs le temps d’une bonne vingtaine de minutes. Ce court instrumental nous faire rentrer dans un monde de guitares aériennes, un monde parfait. Mais quand sur cinq membres, trois jouent de la guitare, on peut comprendre l’omniprésence de l’instrument.

Directement après, nous retrouvons Antumbra, un joli titre entraînant et porté par une guitare aux sons clairs et une basse groovy tandis que nous découvrons la voix Bradley Lennard. Origami quant à elle a des airs 80’s très plaisants et sort du lot si l’on compare aux autres chansons de PLAZA. Puis vient Fickle qui démarre bien avec ses joyeuses premières notes et devient assurément l’un des titres forts de l’EP avec encore et toujours cette même “recette” efficace : batterie et basse discrètes et simples et guitares fortement marquées par le reverb. Ah! Ces éternelles guitares foalsiennes très agréables et tellement subtiles ! De fait, le titre qui suit, Home, nous semble un peu plus plat et répétitif et passe presque inaperçu.

Heureusement, PLAZA nous quittent sur une bonne note avec leur single As Above. Un doux riff digne des Two Door Cinema Club lance ce final qui ira se perdre dans un océan de guitares jusqu’à la dernière seconde.

 

 

Avec ce premier EP, ce quintet nous transporte tout doucement à travers ces six plages. Dans un monde où le reverb serait roi, PLAZA en seraient à coup sûr des bourgeois. Premier EP réussi pour ce groupe encore inconnu mais qui mériterait pourtant de quitter ce statut. Alors si vous cherchez une musique fraîche à l’atmosphère légère, n’hésitez pas à écouter PLAZA : vous pouvez écouter l’EP en cliquant tout simplement ICI.

 

LA NOTE : 8/10

 

Concerts Foals
 
Foals à Paris - 27 avril 2020
No Comments

Post A Comment