Main Square Festival – Jour 3 : Mumford & Sons, Pharrell Williams, Josef Salvat…

Direction la Citadelle d’Arras pour ce troisième et dernier jour de l’édition 2015 du Main Square Festival. Après un vendredi plaisant et un samedi en apothéose, le dimanche nous laissait de prime abord perplexe avec une programmation pas franchement à notre goût.

 

Josef Salvat en concert au Main Square Festival le 05 Juillet 20

 

La journée démarre “tardivement” pour SOB avec le deuxième artiste à se présenter sur la Greenroom, l’australien Josef Salvat. Sans aucun album à son actif, l’artiste a tout de même une certaine notoriété grâce à sa reprise de Diamonds de Rihanna (qu’il jouera d’ailleurs ce jour là). Ce n’est donc ni en réel inconnu ni en artiste ayant fait ses preuves qu’il se présente face aux festivaliers. Mais ce dimanche, il les fera. Tout sourire durant le concert, l’artiste enchaîne pas de danse comiques et chansons touchantes à souhait. Son set d’une heure ne met pas l’ambiance mais tout comme London Grammar, sa musique est tellement touchante qu’on se laisse prendre et on ne voit pas le concert passer, malgré le peu d’ambiance. Au final, Josef Salvat a convaincu la Greenroom et nous, ce dimanche démarre bien !

Nous faisons ensuite nos premiers pas de la journée sur la Main Stage pour le concert de l’ivoirien Tiken Jah Fakoly. Devant un public assez nombreux venu pour danser et profiter de son reggae, le chanteur délivre ses paroles engagées sur l’esclavage et la colonisation par exemple alors que les musiciens enchaînent les titres sans s’arrêter. Et tandis que Rudimental charment la Greenroom de leur folie musicale avec une dizaine de musiciens sur scène, les rappeurs français d’IAM menés par le célèbre Akhenaton séduisent la foule venue voir ce mythique groupe français qui envoie tubes et morceaux plus récents.

 

Sam Smith en concert au Main Square Festival le 05 Juillet 2015

 

Pour revivre le dimanche 5 juillet en détails, cliquez sur les liens ci-dessous :
La journée du dimanche en images
Récit du concert de Mumford & Sons
Le concert de Sam Smith en images
Le concert de Mumford & Sons en images

 

Mumford & Sons en concert au Main Suare Festival le 05 Juillet 2

 

Vient l’heure du concert le plus ennuyant du festival : Lilly Wood & The Prick. Face à une foule majoritairement constituée de jeunes venus pour seulement entendre Prayer In C, le groupe a tenté de mettre l’ambiance mais n’a jamais été réellement suivi. Leur musique, une sorte de pop plate, n’a rien d’exceptionnel. Le concert non plus. Au suivant. Et quel suivant ! Mumford & Sons, rien que ça. Tandis que de nombreuses filles se demandent : “On va voir Sam Smith ou on reste devant pour Pharrell Williams ?” – on a vraiment entendu ça – Sam Smith fait face à une Greenroom blindée et inaccessible pour les derniers, nous y compris, pour son premier festival de l’année. De ce qu’on nous a rapporté, le chanteur était en forme pour son retour depuis son opération des cordes vocales l’ayant contraint à annuler de nombreuses dates. Avec une setlist majoritairement composée de ses hits, nul doute que Sam Smith a conquis ses fans et autres festivaliers venus découvrir le phénomène britannique.

SOB se console devant le concert du jour, Mumford & Sons avec leur nouvel album Wilder Mind sous le bras. Pendant une petite heure, Marcus Mumford et les siens donnent tout face à des festivaliers qui leur rendent bien. En proposant une setlist alléchante qui alterne entre morceaux rock et morceaux folk, l’ambiance est au rendez-vous sur la Main Stage. Les festivaliers – dont une partie est là pour la tête d’affiche du jour Pharrell – chantent à tue-tête les titres phares et singles du groupe qu’on ne présente plus tels Believe, Babel, The Cave ou Little Lion Man. Bonne ambiance, bonne humeur, bonne musique, c’est une copie parfaite pour le célèbre groupe britannique.

 

Pharrell Williams en concert au Main Square Festival le 05 Juill

 

Retour sur la Greenroom pour The Avener. Le français met le feu à une scène bondée à coups de tubes et titres dansants. Il prolongera le plaisir après 23h20, heure où il était censé finir. Malheureusement pour lui, de nombreux festivaliers quittent la petite scène pour rejoindre la grande soeur avec l’arrivée imminente du géant américain Pharrell Williams. Celui-ci ouvre son set avec Freedom, son dernier single. L’ambiance s’installe rapidement : chansons joyeuses, communication avec le public, fans invités sur scène et danses sont au rendez-vous. Le show est très répétitif et superficiel mais est idéal pour clôturer ce Main Square 2015. La foule est convaincue lorsque Pharrell Williams dégaine son arme, un enchaînement magique composé de Blurred Lines, Get Lucky et Happy, les trois derniers tubes de la star américaine. Vers minuit vingt, le Main Square se clôture au son de Happy, tube international et Freedom qu’il reprend encore une fois. La boucle est bouclée, le Main Square peut se terminer. De cette édition 2015, on retiendra surtout cette organisation au top et une programmation diverse où chacun peut trouver son bonheur.

 

No Comments

Post A Comment