Mort de Lemmy Kilmister, leader de Motörhead

Le légendaire frontman Lemmy Kilmister a été emporté par un cancer fulgurant le 26 décembre. Le monde du rock lui a rendu hommage.

 

2015 est définitivement une année pourrie. Et notamment pour un groupe de rock en particulier. Ce mardi matin, le groupe Motörhead publiait un bouleversant post sur leur page Facebook. On y apprenait la mort de Lenny Kilmister, bassiste et leader de la formation heavy metal anglaise. Il était âgé de 70 ans.

 

 

Il y a quelques semaines, l’ancien batteur du groupe, Phil “Philty Animal” Taylor, rendait lui aussi l’âme, à l’âge de 61 ans. Cette fois-ci, c’est leur légende vivante, l’âme du groupe, celui qui en représentait sa quintessence. Après de multiples déboires et une évidente propension à flirter avec la mort en la narguant, Lemmy a fini par passer l’arme à gauche, emporté par un cancer fulgurant dont il avait appris l’existence quelques jours auparavant. Dès lors, c’est chez lui devant son jeu-vidéo favori qu’il décide de passer le plus clair de son temps. Sa mort survient quelques mois après la sortie de Bad Magic, le vingt-deuxième album studio du groupe britannique qui était reparti en tournée pour l’occasion – et dont plusieurs dates avaient annulé en France, d’abord pour l’état de santé et les problèmes respiratoires d’un Kilmister qui inquiétait, et ensuite suite aux attentats du 13 novembre.

 

 

Côté hommages, ils sont nombreux à avoir salué la mémoire de cette figure du rock. Metallisa, Ozzy Osbourne, Nikki Sixx de Mötley Crüe, Joe Perry d’Aerosmith ou encore Gene Simmons de Kiss.

 

 

 

No Comments

Post A Comment