Blossoms – At Most A Kiss (EP)

Les talentueux musiciens originaires de Stockport donnent de leurs nouvelles via ce nouvel EP qui ne fait que confirmer le potentiel fou de ce quintet.

 

BLOSSOMS

 

At Most A Kiss ouvre l’EP et se révèle être une pièce pleine de punch où le rythme dessiné par la batterie et la basse nous fait taper du pied inconsciemment. Les synthétiseurs quant à eux se mélangent parfaitement avec la voix de Tom Ogden pour former une belle harmonie dès ce premier morceau.

La suite est tout aussi belle : Fourteen est le mix parfait entre psyché et indie-rock avec une touche de groove, le tout porté par une ligne de basse entraînante signée Charlie Salt et la magnifique voix de Mister Ogden.

Wretched Fate se voit quant à elle accentuer les claviers mélodieux dès les premières secondes avant une extinction de ces derniers sur le couplet nous permettant de profiter de la guitare et de la voix frêle du leader, une fois de plus. Le refrain est entraînant mais le titre me paraît un peu plus plat que les autres présents sur cet EP. Quant au dernier titre, Misery, il s’ouvre doucement sur un piano sombre en contraste avec la voix plus lumineuse de Tom Odgen. Blossoms nous montrent ici leur talent à écrire des morceaux plus doux, plus calmes, plus touchants à l’instar de For Evelyn sur leur avant-dernier travail Charlemagne. C’est par une belle surprise qu’ils nous quittent donc pour cette fois.

Encore une fois produit par James Skelly et Rich Turvey, At Most A Kiss permet à Blossoms de prouver une fois de plus qu’ils ont leur place dans ce vaste monde musical grâce à leur univers riche très prometteur. 2016 marquera sûrement pour eux le début de la reconnaissance bien qu’elle soit déjà débutée outre-Manche notamment par la BBC ! Au-delà d’être “le groupe du moment” au Royaume-Uni, Blossoms est bel et bien un espoir de la musique britannique qui ne tardera pas à décoller.

 

 

Tracklist :

At Most A Kiss
Fourteen
Wretched Fate
Misery

LA NOTE : 8/10

No Comments

Post A Comment