Roger Waters prévoit un gigantesque concert anti-Trump

On a toujours connu le bassiste Roger Waters très engagé politiquement et n’ayant pas peur d’affirmer ses idées; sa toute dernière idée va dans ce sens.

Ainsi, dire que l’ex-Pink Floyd n’est pas content de l’investiture de Trump serait un doux euphémisme. Racisme, misogynie, indécence et mesures décriées, le nouveau président américain fait beaucoup parler de lui, et pas en bien; que ce soit dans le monde médiatique ou dans le monde artistique.

On ne compte plus les acteurs et musiciens qui ont pris position contre Donald Trump. Et Roger Waters, qui avait déjà posté un message la veille de l’investiture du nouveau président américain, a tout récemment dévoilé un projet de concert résolument anti-Trump.

Vous vous rappelez du mur que Donald Trump prévoyait de construire entre les Etats-Unis et le Mexique? L’ex-Pink Floyd compte bien emporter son show The Wall à cette frontière américano-mexicaine afin de protester contre le projet de construction de mur de Donald Trump.

Prenant la parole pour défendre ce projet, le musicien a expliqué: “La musique est une place légitime pour exprimer son désaccord, les musiciens ont le droit absolu et le devoir de prendre la parole pour exprimer leur opinion”. Projet ébouriffant et engagé, Waters n’en est cependant pas à son coup d’essai: il avait déjà joué The Wall devant le mur de Berlin en 1990, soit 1 an après sa chute.

Pour rappel, Roger Waters prépare Is This The Life We Really Want?, son premier album solo en 22 ans. Pas encore de date de sortie pour ce nouveau disque, mais le bassiste embarquera de Mai à Octobre dans une tournée américaine. Actualité plus que jamais chargée pour le légendaire musicien, qui n’est également pas contre une reformation de Pink Floyd; énorme actualité à suivre de très près.

No Comments

Post A Comment