Spiritualized - And Nothing Hurt

Spiritualized – And Nothing Hurt

Il faisait autrefois parti du groupe Spacemen 3, il en gardé l’essence aérienne : Jason Pierce marque le majestueux et interstellaire retour de Spiritualized avec “And Nothing Hurt”

spiritualized

Mine de rien, près de six années sont passées depuis Sweet Heart Sweet Light et le passage chez Fat Possum Records…. Spiritualized, ou l’homme-orchestre de génie Jason Pierce, rejoint, entre autres, par ses compères Thomas Wayne et Tom Edwards, a su implanter une réputation basée sur le mystère. Déguisé en cosmonaute, revoilà Pierce ; chargé de nouveaux morceaux, fruits de souvenirs, de moments de vie.

D’emblée, le disque sonne très américain, en arborant avec bienveillance ses nombreux paysages arides, ses grandes plaines du Grand Ouest. Ou est-ce juste une impression ? Il plane tout au long de ses neuf titres une ambiance digne du Velvet Underground (“I’m Your Man”, “On The Sunshine”), en plus mélodique sûrement. Le côté britannique se ressent dans la voix, tantôt chevrotante, tantôt paisible, de Pierce, qui berce les magnifiques arrangements orchestraux, étage Beatles (“Let’s Dance”). Il existe pourtant une dimension totalement contemporaine, que l’album empreinte sans trou de verre. Il ne triche pas, Spiritualized est dans son élément et y navigue. Le psychédélisme du premier morceau “A Perfect Miracle”, raisonne jusqu’au grand final “Sail On a Through”. On n’avait pas atteint de tels cieux depuis le dernier Ben Howard (“Noonday Dream”, sorti en juin dernier).

On redescend, tranquillement, sur une terre inconnue. Un pas, puis deux, une poussière d’étoile nous apaise les sens (la planante et distordante “Damaged”). Tout se dévoile sous nos yeux ; une vallée argentée, peut-être déjà colonisée. Cela n’empêche pas le groupe d’y implanter sa culture rock, avec l’odyssée délirante “The Morning After”, que l’on garde précieusement comme le porte-parole du monde moderne.
Il n’y a pas d’époque pour Spiritualized, qui dépose une nouvelle fois sa pierre sur l’édifice fertile de la musique. On s’en souviendra, dans les décennies à venir…


Tracklisting

A Perfect Miracle

I’m Your Man

Here It Comes (The Road) Let’s Go

Let’s Dance

On the Sunshine

Damaged

The Morning After

The Prize

Sail On Through

Nos morceaux favoris : A Perfect Miracle, Let’s Dance, Damaged, The Morning After, Sail On Through

La note : 9/10

No Comments

Post A Comment