Palace transporte un Supersonic plein

De retour après leur dernier concert à la Boule Noire en janvier 2017, Palace a de nouveau fait voyager un Supersonic bondé pour l’occasion.

Ce fut une petite surprise de voir Palace annoncé au Supersonic. En effet, le groupe a sorti son superbe premier album il y a 2 ans et possède aujourd’hui une petite renommée. Totalement méritée d’ailleurs puisque le groupe est très bon. C’est donc avec joie qu’on rejoint la salle gratuite vers 22h pour assister au live du quatuor londonien.

On arrive à la fin de la première partie française de la soirée et on entre dans un Supersonic rempli comme rarement. Etonnant pour un lundi soir mais on comprendra très rapidement pourquoi. La raison? L’arrivée imminente de Palace.

C’est avec So Long Forever que le live commence, morceau éponyme du premier album du groupe. Le son est brouillon mais rapidement réglé pour pouvoir profiter pleinement de la très belle voix de Leo Wyndham. Palace réussit rapidement à amener tout son public dans une atmosphère délicate et paisible. Une ambiance très agréable dans un lundi soir d’automne morose. Une alternance entre nouvelles compositions et morceaux tirés de l’album rythmera une grosse heure de concert.

L’originalité du groupe et de leurs compositions plait énormément au public parisien. Les yeux fermés pour beaucoup, l’audience du soir se laisse transporter par le quatuor. Le groupe lui, s’amuse sur scène, et rappelle à quel point Paris est une ville qui compte pour eux. Les nouveaux titres joués laissent penser à un opus en préparation et, d’après ce qu’on a entendu, il va falloir compter sur Palace cet été.

A l’applaudimètre en revanche, ce sont bien les anciens morceaux qui l’emportent. It’s Over d’abord dans une magnifique version live. Mais aussi Live Well, morceau aérien qui laisse rêveur. Finalement le concert se clôt avec Bitter. Avec un peu plus d’énergie, les premiers rangs commencent à danser et le groupe affiche sa joie.

Jusqu’à remonter sur la petite scène pour interpréter la sublime Veins sortie en 2014. Probablement, le plus beau moment du concert. Un moment hors du temps pour un groupe qui mérite bien plus. Un quatuor bourré de talent était de retour ce lundi en concert gratuit et le public parisien lui a bien rendu  ce cadeau en répondant présent. On attend maintenant avec impatience des nouvelles de Palace en studio ou en live. Mais on risque d’entendre parler d’eux cette année. On peut encore profiter de So Long Forever pour toutes nos longues soirées d’hiver. Cela nous permettra d’attendre…

Nos photos

 

 

Concerts Palace
 
Palace à Paris - 15 octobre 2019
No Comments

Post A Comment