La fièvre Murder Capital au Café de la Danse

Pas de doute, le post-punk se porte bien. Preuve à l’appui avec la dernière venue explosive de The Murder Capital à Paris

Si il y a quelque chose qu’on ne peut pas enlever aux britanniques, c’est cette faculté incroyable à amasser, remuer les foules, remettre au goût du jour des genres que l’on croyait perdus, voire maudits par ses propres mythes – ici Joy Division, ou encore les Cure. Non, depuis deux ans, une étincelle scintille : juvénile, terriblement brûlante. Fontaines D. C., black midi, Shame… The Murder Capital. Une poignée de groupes qui se sont forgés une réputation de béton avec, comme point commun, un seul album studio à leur effectif. Pourquoi tant d’attente, d’amour ? Élément de réponse ce lundi 10 février 2020, dans la promiscuité du Café de la Danse. Salle parisienne feutrée à l’envergure bien trop petite, doit-on l’avouer, pour les fous furieux de The Murder Capital.

Les terreurs de Dublin en sont déjà à leur troisième round dans la capitale (après une Boule Noire et un Nouveau Casino à guichets fermés) et le triomphe est amplement mérité. Leur premier opus, When I Have Fears, est un petit bijou qui a clôturé notre année 2019 entre les tumultes et la mélancolie.

L’ambiance du Café de la Danse est propice, naturellement, au bal ténébreux provoqué par les titres du disque : “More Is Less”, “Green and Blue”, mais aussi le diptyque vertigineux “Slowdance”, qui oxygène un set déjà bien sportif. Entre un lancé de micro et quelques bains de foules sollicités par un public en folie, la formation s’éclate et semble prendre un malin plaisir à parsemer son set de gestuelles étranges. Le front man James McGovern est intenable, entouré de ses compères, qui s’échangent des regards de braise. Tous traversent la scène comme un ring et le combat est gagné d’avance : “Love Love Love”, “For Everthing”, “Don’t Cling to Life” et “Feeling Fades” bouclent un spectacle tonitruant, un poil court (50 minutes, pas plus), mais d’une efficacité redoutable.

The Murder Capital @ Le Café de la Danse

Setlist

More Is Less

Green and Blue

Slowdance I

Slowdance II

On Twisted Ground

Love Love Love

For Everthing

Don’t Cling to Life

Feeling Fades

No Comments

Post A Comment