On a des nouvelles du 7e album d’Arctic Monkeys

Matt Helders a donné plus de précisions sur le nouvel album d’Arctic Monkeys, lors d’un live Instagram ce mercredi.

Cela fait plusieurs mois qu’experts et fans traquent le moindre indice qui permettrait de confirmer le tant attendu retour d’Arctic Monkeys. Matt Helders avait déjà donné beaucoup d’espoir en précisant que le délai entre leur dernier opus, Tranquility Base Hotel + Casino, et leur septième effort ne serait pas aussi long que précédemment (5 ans entre l’interplanétaire succès AM et ‘TBHC’).

On y croyait déjà, rappelez-vous, quand une photo d’Alex Turner devant un studio d’enregistrement londonien avait été relayée sur les réseaux sociaux il y a quelques mois. Pire encore, un avis municipal placardé sur un grand parc de Sheffield laissait penser que le groupe prévoyait un grand homecoming show pour le printemps 2021. 

Matt Helders vient d’apporter des nouvelles fraîches dans un live Instagram donné à l’initiative de l’expert anglais de la batterie Mike Dolbear mercredi. Interrogé sur le futur d’Arctic Monkeys, celui surnommé “agile beast” a annoncé que le groupe en était “aux étapes préliminaires de la création d’un nouvel album“. Il précise que tous les membres “ont une réelle envie de le faire.”

Matt Helders Interview w/ Mike Dolbear on Instagram Live 12/1/21 - YouTube
Matt et Mike en live sur Instagram le 13 janvier

L’album aurait du sortir début 2021

Histoire d’enfoncer le clou, Matt ajoute : “On serait en train de le faire maintenant si la situation avait été normale. Il y a dans tous les cas une grande envie de notre côté de faire un nouvel album, aussi vite que possible“. L’homme aux baguettes a précisé que c’est surtout leur séparation géographique qui complique le process. Matt vit en effet à Los Angeles, alors que Nick, Alex et Jamie sont en Angleterre.

Le manager historique du groupe, Ian McAndrew, avait déjà révélé que le groupe avait initialement prévu un retour en studio à l’été 2020, laissant envisager une sortie pour… janvier 2021.
Si les plans de studios ont été avortés, Matt Helders ne se repose pas sur ses lauriers pour autant. Il a précisé être “toujours à bricoler sur des machines et des synthés” dans son home studio de Los Angeles. Le batteur qui dit toujours avoir compté sur un “talent naturel” avoue avoir utilisé un peu de son temps de confinement pour s’exercer à la batterie, chose inédite pour lui qui n’a jamais réellement cherché à améliorer son jeu avec de la pratique technique.

La pandémie mondiale ne montrant pas de signe d’inflexion, on pourrait donc attendre encore longtemps avant d’entendre le nouveau son d’Arctic Monkeys. En attendant, on peut toujours se délecter de leur album live à l’Albert Hall de Londres, sorti le 05 décembre dernier au profit de War Child UK.

No Comments

Post A Comment